La banque d'un monde qui change

Objectifs du Développement Durable : comment sensibiliser le secteur privé ?

  • 29.08.2016

En septembre 2015, l’ONU a défini les Objectifs du Développement Durable (ODD), dans la continuité des Objectifs du Millénaire. Ces ODD ambitionnent de « mettre fin à la pauvreté, lutter contre les inégalités et l'injustice, et faire face au changement climatique d'ici à 2030 ». Quelle est la position de BNP Paribas face à ce plan ambitieux ? Les réponses de Nathalie Jaubert, adjointe au responsable RSE.

Pouvez-vous nous rappeler ce que sont les Objectifs du Développement Durable ?

En 2000, l’ONU a fixé les Objectifs du Millénaire : 8 objectifs pour éliminer la pauvreté, assurer l’éducation, promouvoir l’égalité des sexes, ou encore protéger l’environnement.

Expirant en 2015, ces objectifs ont laissé la place à un nouveau plan : les Objectifs du Développement Durable. Il s’agit de 17 objectifs, déclinés en 169 cibles, pour créer un monde plus juste et plus prospère d’ici 2030. Les États membres doivent s’appuyer sur ces objectifs pour fonder leurs politiques, et la société civile – entreprises, institutions, particuliers – est invitée à y prendre part.


Ces objectifs sont très ambitieux. Qui concernent-ils ? 

Si ces objectifs sont ambitieux, c’est qu’ils s’inscrivent dans un plan à long terme. Et leur nombre élevé fait que tout le monde peut se sentir concerné, par une ou plusieurs cibles. Certains seront plus sensibles à l’économie circulaire, d’autres aux énergies renouvelables, ou encore à la protection de la vie aquatique… 

“ Bien sûr, aucune entreprise ni personne ne peut atteindre toutes les cibles. Mais chacun peut se fixer des objectifs selon ses possibilités et sa sensibilité. ”

Nathalie Jaubert

Adjointe au responsable RSE

Comment le secteur privé peut-il contribuer à ces objectifs ?

Toute entreprise est forcément concernée par certains objectifs. Elle doit se les approprier, et les décliner en actions pour progresser, et faire progresser la société. 

BNP Paribas, de par sa taille et la multiplicité de ses activités et implantations, peut agir sur de nombreux points, soit directement, soit indirectement en aidant ses clients à atteindre leurs propres objectifs. 

Par exemple, nous pouvons même agir sur un objectif comme « eau propre et assainissement » car nous avons des équipes dédiées au financement des entreprises de ce secteur.

Le secteur privé est-il sensibilisé à ces objectifs ?

Les ODD ont été définis en septembre 2015 : il est encore un peu tôt pour mesurer le degré de sensibilisation des entreprises. BNP Paribas est fortement impliqué, déjà, car le département RSE avait déjà commencé à identifier les financements à impact positif qui répondaient aux Objectifs du Millénaire. 

Nous voulons que l’ensemble du Groupe s’implique. Pour cela nous veillons à sensibiliser toutes nos activités, en interne, via notre stratégie RSE, et en mesurant le résultat de nos actions : une banque a besoin de chiffrer ses résultats, c’est culturel ! Alors nous faisons des reportings réguliers, qui nous permettent encore une fois de communiquer autour des ODD, de les faire exister au sein du Groupe, de sensibiliser les collaborateurs. Un de nos 10 indicateurs de suivi annuel de la RSE est d'ailleurs lié aux ODD, il s'agit de la part de nos crédits entreprise contribuant strictement à l'atteinte des ODD. 

J’ai d’ailleurs l’impression que certains collaborateurs se sentent concernés et impliqués. Ils n’hésitent pas à alerter le management sur des pratiques que l’on peut améliorer, essaient de contribuer par leurs actions personnelles – comme l’engagement associatif ou le tri des déchets par exemple – et prolongent leurs initiatives tous les jours au travail.

Comment, dans le monde de l’entreprise, promouvoir les ODD ?

L’un des moyens clés est sans doute le partage de bonnes pratiques. En RSE, la concurrence ne s’exerce pas de la même façon que dans les autres métiers ! 

Les entreprises peuvent communiquer autour de leurs initiatives efficaces, échanger avec leurs partenaires et même leurs concurrents, partager des exemples de réalisations. C’est comme cela qu’on peut promouvoir de tels objectifs et de telles ambitions.

Les entreprises communiquent autour de leurs initiatives. En RSE, la concurrence ne s’exerce pas de la même façon que dans les autres métiers ! 

Le Groupe BNP Paribas s’est-il approprié ces ODD ?

S’approprier les ODD était simple car les 4 piliers de notre stratégie RSE font écho à des objectifs définis par l’ONU. Nous avons d’abord cartographié ces liens entre les ODD et les engagements RSE, et nos activités. 

Certaines de nos activités peuvent agir sur un objectif, et d’autres sont plus transverses, touchant plusieurs objectifs. 

Par exemple, notre activité microfinance répond à des cibles de l’objectif N°1, « Pas de pauvreté ». Des cibles de l’objectif N°3, « Bonne santé et bien être », correspondent quant à elles à nos activités d’accompagnement des clients hospitaliers…

Nous pourrions revendiquer, pour toutes nos actions, un rattachement à l’objectif « croissance économique », mais nous recherchons uniquement les correspondances strictes à un objectif, en toute sincérité, sans dénaturer l’esprit des ODD.

Les 17 Objectifs de Développement Durable.

Enfin, le Groupe BNP Paribas sensibilise-t-il à son tour ses clients sur les ODD ? Si oui, comment ?

Nous sensibilisons nos clients aux objectifs des ODD à travers des offres dédiées, permettant d’aborder certains thèmes et de les ancrer dans le quotidien.

Ainsi, nous proposons aux particuliers des produits d’épargne spécifiques, comme BNP Paribas Aqua lié au thème de l’eau et de sa protection, ou BNP Paribas Développement Humain, investi en actions d’entreprises cherchant à satisfaire les besoins fondamentaux des Hommes. Nous incitons ainsi à épargner responsable, en investissant sur des sujets liés aux ODD. 

Aux institutions, nous proposons des émission obligataires structurées, permettant d’investir sur des produits dont la performance est indexée à un panier d’actions « vertes » : une solution d’investissement inédite sur le marché !

La transition énergétique est un thème fort, décliné sur tous les marchés. Des outils de sensibilisation, créés dans le cadre de la COP21, font aujourd’hui écho à l’un des Objectifs du Développement Durable : 

  1. un site web pour les particuliers souhaitant faire un autodiagnostic de  performance énergétique de leur logement, et prévoir des travaux d’amélioration, www.monprojetrenovation.com
  2. Un outil similaire pour les PME, axé sur la performance de l’outil industriel, www.changetogreen.fr
  3. Pour les grandes entreprises, la communication est réalisée au cas par cas.