La banque d'un monde qui change

BNP Paribas et les #ObjectifsMondiaux : une agriculture durable pour lutter contre la faim

  • 01.02.2018

A l’occasion de la troisième conférence « BNP Paribas et les #ObjectifsMondiaux », organisée par le département RSE du Groupe BNP Paribas, focus sur l'ODD n°2 : Faim Zéro. Pierre-Marie Aubert, coordinateur Initiative Politiques publiques pour l'agriculture en Europe à l'IDDRI, souligne que la transformation du système alimentaire est indispensable pour atteindre l'ODD 2.

Qu'est ce que l'ODD 2 : "Faim Zéro" ?

Malgré de nets progrès ces dernières années, 795 millions de personnes souffrent toujours de la faim dans le monde, soit 10% de la population mondiale. Volatilité du prix des aliments, instabilité politique, catastrophes naturelles ou dérèglement climatique ; autant de facteurs connus qui fragilisent les efforts réalisés au cours de la dernière décennie.

La malnutrition et la sous-alimentation restent donc des sujets préoccupants, d’autant que la population ne cesse d’augmenter. La production mondiale d’aliments va devoir croître de 70% pour nourrir 2,3 milliards de personnes en plus d’ici à 2050.

Cinq objectifs de résultats

  1. Mettre fin à la faim dans le monde
  2. Mettre fin à toutes les formes de malnutrition
  3. Doubler la productivité des petits agriculteurs notamment en sécurisant leur accès à la terre
  4. Développer des systèmes alimentaires durables et résilients, tout en maintenant les écosystèmes et en favorisant l'adaptation
  5. Maintenir la diversité génétique des agrosystèmes 

Afin d'atteindre ces objectifs, plusieurs moyens sont déjà mis en oeuvre : Il faut accroître le niveau d'investissement dans l'agriculture et plus généralement en milieu rural, corriger et limiter les distorsions de concurrence sur les marchés agricoles mondiaux, assurer le bon fonctionnement des marchés de commodités et des produits dérivés s'y rattachant ou encore des changements profonds dans les comportements alimentaires.

Pierre-Marie Aubert, coordinateur Initiative Politiques publiques pour l'agriculture en Europe à l'IDDRI

Quels rôles pour les acteurs financiers ? 

Pour répondre à cet enjeu, BNP Paribas met en place de nombreuses actions pour, à son niveau, lutter contre la faim et contribuer à une agriculture plus durable pour satisfaire ces nouveaux besoins : financement du secteur agricole, développement de produits d’investissements dédiés à ce secteur, soutien à des associations...

Le financement de la transition écologique et solidaire s'articule autour de deux mouvements simultanés :

  • Investir dans les initiatives vertueuses
  • Désinvestir des actifs peu durables

A lire aussi

Toutes les actualités
Votre avis nous intéresse ! Participer à notre sondage