La banque d'un monde qui change

Actions Climat : les femmes actrices du changement

  • 20.11.2019

Face au changement climatique, hommes et femmes ne sont pas sur un pied d’égalité. De part leurs activités, les femmes sont bien souvent les premières touchées. 80 % des déplacés climatiques dans le monde sont des femmes. Leur rôle est donc crucial pour apporter des solutions pérennes à ce défi planétaire… à condition qu’elles en aient les moyens. Tour d’horizon du rôle des femmes dans la lutte contre le réchauffement climatique et des actions déployées par BNP Paribas.

Les femmes, premières victimes du changement climatique

Dans certains pays d’Asie et d’Afrique subsaharienne, les femmes sont majoritairement en charge de la production vivrière. Elles sont, de ce fait, les premières à subir les effets dévastateurs du réchauffement climatique. Les sécheresses et inondations à répétition rendent ces tâches traditionnellement exécutées par les femmes – agriculture, collecte d’eau, corvée de bois – de plus en plus difficiles, ce qui met en péril la sécurité alimentaire des familles qui en dépendent.

Face à la raréfaction des ressources naturelles due aux épisodes climatiques extrêmes et à la déforestation, les femmes se voient par ailleurs contraintes à parcourir des distances de plus en plus longues, au détriment de leur santé, de leur sécurité physique et de l’éducation de leurs filles, également mises à contribution. Au Sénégal, par exemple, les femmes passent en moyenne 17,5 heures par semaine à collecter l’eau . La précarisation s’installe alors sur plusieurs générations de femmes. 


En plus de perdre leur moyen de subsistance, les femmes se retrouvent démunies sur le plan légal en cas de catastrophe naturelle, dans l’incapacité de faire valoir leurs droits, puisqu’elles sont rarement propriétaires des terres qu’elles cultivent. 

70 % des personnes vivant avec moins de 1 dollar par jour dans le monde sont des femmes

80 % des déplacés climatiques dans le monde sont des femmes

Les femmes, porteuses de solutions

Bien que les femmes soient touchées de manière disproportionnée par le changement climatique, elles jouent un rôle crucial dans l'adaptation à ce phénomène et l'atténuation de ses effets. Elles sont en effet responsables de la gestion des ressources naturelles dans une grande partie du monde et les premières conscientes de la dégradation de l’environnement.  Elles sont donc plus à même d’en saisir l’urgence et de proposer des solutions pratiques et pérennes pour s’adapter aux conditions environnementales changeantes.

Le programme AgriFed d'ONU-Femmes en Afrique

Pour l’heure cependant, ce potentiel féminin reste largement inexploité. Droits fonciers restreints, manque d'accès au financement, à la formation et à la technologie, sous-représentativité dans les organes de décision… autant d’obstacles qui empêchent les femmes de jouer pleinement leur rôle dans la lutte contre le changement climatique et la transition vers une économie verte et durable

C’est pour permettre aux femmes de devenir de véritables actrices du changement que BNP Paribas et d’autres grandes entreprises ont signé, le 26 juin 2019 à Kyoto (Japon), la Charte pour l’engagement et la contribution des femmes en faveur de la lutte contre le changement climatique. 

Son objectif est de donner plus de pouvoir aux femmes, en s’engageant à faire progresser 5 objectifs : atteindre l'égalité des sexes dans les organes de décision sur le climat d'ici 2030, sensibiliser toutes les générations à la question des femmes et du climat et donner aux filles accès à l'éducation et à des emplois verts, permettre aux femmes de s'engager pleinement dans la lutte contre le changement climatique, intégrer des données ventilées par genre pour permettre de nouvelles actions climatiques, financer et développer des solutions sociales, économiques et technologiques pour le climat tenant compte de la problématique hommes-femmes.

Libérer le potentiel des femmes par des actions concrètes

BNP Paribas s’engage dans différentes actions afin d’affirmer le rôle des femmes dans la lutte contre le changement climatique. Quelques exemples :

  • Le Groupe soutient le programme AgriFed d'ONU-Femmes en Afrique pour une agriculture plus respectueuse du climat, l’autonomisation et la résilience climatique d’environ 30 000 agricultrices. Ce soutien s'inscrit dans le cadre de l’engagement du Groupe envers le mouvement HeForShe, dédié à la promotion de la parité hommes-femmes dans toutes les sphères de l’économie.
  • Depuis 30 ans, la microfinance est un autre levier du Groupe, pour permettre d’accroître la résilience des populations rurales vulnérables dans le monde. À l’image des partenariats avec des institutions de microfinance dans le domaine de la microfinance verte, comme la Fundación de la Mujer en Colombie, dont 60 % des bénéficiaires sont des femmes, ou encore Caurie au Sénégal, dont 95 % de bénéficiaires sont des femmes.

Ana, Colombie

  • En Afrique, le programme One Planet Fellowship, cofinancée par les fondations Bill et Melinda Gates et BNP Paribas, permet à des centaines de chercheurs, femmes et hommes, de bénéficier d'une formation de pointe pour leur permettre de concevoir des stratégies pertinentes d'adaptation au changement climatique (choix des cultures les plus résistantes, optimisation de la gestion des ressources, etc.). Les chercheurs pourront ainsi prendre part à l'effort mondial de production d'informations sur le changement climatique pour, in fine, renforcer la main de l'Afrique dans les négociations internationales sur le climat. Au moins 50 % des scientifiques impliqués dans ce programme sont des femmes.
  • Le Groupe soutient également l’entrepreneuriat féminin, par l’apport de financements à des startups vertes dirigées par des femmes, comme par exemple Ombrea , un système d’ombrières intelligentes qui protège les plantes et assure leur développement, malgré les effets du changement climatique.

Ombrea, la technologie au service de l'agriculture

Women's Forum 2019

Pour en savoir plus sur le rôle central des femmes dans la lutte contre le réchauffement climatique, rendez-vous au Women’s Forum qui se tient à Paris les 20, 21 et 22 novembre prochains.

Découvrir

Crédit photo header ©annie-spratt 

A lire aussi

Toutes les actualités