La banque d'un monde qui change

Smart City Startups : l'innovation dans la ville

  • 13.05.2015

Dans 30 ans, 70% de la population mondiale résidera en ville. C’est en partant de ce constat, afin de rendre la ville plus agréable et intelligente qu’est né l’événement du Smart City Startups, dont la seconde édition se déroulait à Miami les 24 et 25 avril.

Organisé par Urban.us, un fonds d’investissement accompagnant les jeunes entreprises dont l’objectif est d’améliorer la vie urbaine, cette manifestation annuelle réunissait  start-ups, entrepreneurs, investisseurs, représentants gouvernementaux et experts, tous s’efforçant de bâtir la ville de demain. 

Le Smart City Startups mettait à l’honneur l’urban tech, soit l’ensemble des nouvelles technologies destinées à résoudre les problèmes en milieu urbain : pollution, gestion des ordures ménagères, transports publics, etc...
Cet événement permet aux visiteurs de se familiariser avec les nouvelles technologies, au sein d’un espace de démonstrations où étaient rassemblées une centaine de start-ups, autour de trois problématiques principales : transport & mobilité, immobilier & cartographie et enfin, services gouvernementaux & engagement civique. 
Les visiteurs ont ainsi pu tester Whill, une chaise roulante nouvelle génération, ou bien OneWheel, une planche électrique à une roue permettant de se déplacer de manière intuitive, ou encore Soofa, un banc connecté proposant des stations de recharge pour smartphones. 

Les start-ups centrées sur l’urban tech s’efforcent de travailler conjointement avec les pouvoirs publics, afin d’économiser l’argent public et de simplifier les démarches administratives. MuniRent propose ainsi une plateforme en ligne permettant aux municipalités de louer leurs équipements urbains à d’autres municipalités. Des start-ups comme ViewPoint ou NextRequest proposent de faciliter les procédures gouvernementales, telles que les demandes de permis de construire en passant par un logiciel et une plateforme en ligne centralisant les demandes.

Smart City Startups est également l’occasion de mener des discussions sur l’avenir de la transformation urbaine. Lors de la seconde journée, se tenaient des « unconferences ». Des conférences d’un genre nouveau, donnant toute liberté aux entrepreneurs, gouvernementaux, investisseurs et experts qui y participaient, afin de proposer des thèmes de discussion, validés par leurs pairs et ainsi aboutir à des échanges interactifs et personnalisés. Les thèmes abordés concernaient notamment la mobilité, les relations entre start-ups et institutions publiques, le financement, la numérisation des démarches administratives, ou encore l’avenir de l’immobilier. 

Le Maire de Miami, Tomas Regalado, est intervenu en rappelant l’intérêt de sa ville pour les initiatives innovantes. Cinq startups étaient ainsi invitées à “pitcher” un projet qui rende la Miami plus agréable à vivre. Transitmix a remporté le prix du public en proposant un logiciel permettant aux planificateurs de réseau de transport urbain de gérer les lignes de bus de la ville grâce à une visualisation cartographique et une estimation des coûts basées sur des données publiques. Placemeter fut un autre participant remarqué, proposant aux autorités publiques ou aux commerçants de quantifier les mouvements et les comportements des citoyens grâce à un algorithme de reconnaissance d’images capable d’analyser des vidéos. La solution servirait à adapter les aménagements urbains et améliorer la sécurité urbaine.

Autant de pistes et de projets , inspirants qui ont pour ambition de  bâtir une ville plus adaptée aux besoins de tous , repérés par L’Atelier BNP Paribas lors de sa couverture de l’événement.

 

A lire aussi :