La banque d'un monde qui change

Près de 200 start-ups françaises au CES 2016

  • 14.01.2016

La France, terre d’innovation ? Cette année encore, de nombreuses start-ups se distinguent au CES 2016 (Consumer Electronic Show). Le Ministre de l’Économie et des Finances, Emmanuel Macron, a d’ailleurs fait le déplacement, pour représenter le pays au CES de Las Vegas, salon de l’innovation grand public. 

L’atout French Tech

Cette année, à la 49ème édition du Consumer Electronics Show – du 6 au 9 au janvier – la France a battu un record de participation, avec environ 200 start-ups présentes, venues de toute la France. 

148 des jeunes pousses présentes sur l’espace de démonstration « Eureka Park » étaient françaises, soit près d’un tiers.
Cette présence en force des petites entreprises françaises n’est pas une nouveauté. En 2015, on comptait déjà 66 start-ups issues de l’hexagone à Las Vegas. Ce qui a changé ? L’innovation à la française est désormais reconnue à l’international, notamment grâce à l’écosystème de la « French Tech », qui rassemble une nouvelle génération d’entrepreneurs, d’investisseurs, d’ingénieurs et de designers, porteurs des succès qu’on sait : Criteo, l’un de ses fleurons, a notamment intégré le NASDAQ en 2013.  

Le gouvernement en porte-drapeau

Le Ministre de l’Économie et des Finances, Emmanuel Macron, a également fait le déplacement. Il soutenait les entrepreneurs français et venait rencontrer différents acteurs de l’industrie de l’électronique et du numérique. Sur son agenda figuraient des rendez-vous avec le Président du conseil d’administration de Cisco Systems John Chambers, CEO d’Apple, Tim Cook, et le directeur des laboratoires Google X, Astro Teller.

Ces rencontres doivent déboucher sur le lancement de nouveaux soutiens aux start-ups innovantes françaises, dont les plus grandes entreprises américaines reconnaissent l’expertise. Cisco et Microsoft ont ainsi annoncé leur intention d’investir massivement dans le savoir-faire français, dans le domaine des objets connectés : le premier serait prêt à y consacrer 200 millions de dollars, le second 83 millions d’euros…

L’Atelier BNP Paribas en première ligne

Implanté à Paris, Shanghai et San Francisco, l’Atelier BNP Paribas était, au CES de Las Vegas, un partenaire privilégié de la « French Tech SF », en tant que membre fondateur de cette émanation sur la côte ouest américaine de « la French Tech », initiative portée par Ministère de l’Economie et des Finances pour promouvoir les start-ups, les relier à des acteurs institutionnels et des partenaires favorisant leurs développement. En marge du CES, Nathalie Doré, CEO de l’Atelier BNP Paribas SF, participait ainsi au lancement officiel de La French Tech San Francisco, dont les ambassadeurs sont les CEO d’entreprises telles que 1000mercis, Scality, Criteo et Tango, entre autres.
L’Atelier BNP Paribas compte apporter à la French Tech SF son soutien en matière d’organisation, aux côtés de Parisoma (espace de coworking à San Francisco, ouvert par Fabernovel dans le quartier SoMa). L’Atelier doit héberger également des « meet-ups », ces rencontres regroupant des personnes influentes autour de discussion sur l’entrepreneuriat et les nouvelles technologies.

Le CES 2016 en chiffres

  • 18 jours pour monter les stands du salon qui dure 4 jours 
  • 3 673 exposants 
  • 162 000 visiteurs attendus 
  • 20 000 innovations présentées 
  • 223 000 mètres carrés d’espace d’exposition 
  • 6 575 médias présents pour l’occasion