La banque d'un monde qui change

Le futur de la FinTech à Money 20/20

  • 04.11.2016

Plus de 10 000 participants, dont plus de 1 000 CEO, plus de 500 intervenants, 3 000 entreprises venues de 75 pays… Bienvenue à Money 20/20, la plus grande conférence au monde de la FinTech, qui se tenait du 23 au 26 octobre, à Las Vegas ! Ce rassemblement annonçait les grandes tendances de demain en matière de FinTech. Petit aperçu, préparé avec Matthieu Soulé, analyste stratégique de l’Atelier BNP Paribas US, qui a participé à l’événement.

Epargne, assistants virtuels, portefeuilles marchands, Blockchain... 

  • Parmi ces grandes tendances, le boom des solutions automatisées d’épargne aux Etats-Unis, notamment à partir du mobile. Un exemple ? Acorns, qui arrondit au dollar supplémentaire les dépenses effectuées par carte de crédit pour les placer de façon automatisée sur un compte d’investissement suivant son profil de risque. Après quelques années d’existence, la startup se rapproche du million d’utilisateurs et près de 150 millions de dollars ont été investis.

Un autre exemple ? Digit, qui automatise le traitement de surplus d’argent sur le compte courant, de façon automatique, et qui a permis à ses utilisateurs de mettre de côté plus de 125 millions de dollars depuis son lancement.

  • Une autre grande tendance : l’arrivée des acteurs chinois du paiement aux Etats-Unis. Alipay, filiale de Ant Financial (services financiers du Groupe Alibaba), comptant 450 millions d’utilisateurs actifs, a ainsi annoncé pendant Money 20/20 qu’il visait 2 milliards d’utilisateurs actifs dans la prochaine décennie et près d’un million de marchands en dehors de Chine. Alipay a annoncé lors de la conférence un accord avec Verifone, leader des terminaux de paiements aux Etats-Unis, et First Data, au sujet des caisses enregistreuses Clover. Une initiative qui rappelle des opérations similaires menées en Europe avec Ingenico ou Wirecard quelques semaines plus tôt. Elle doit permettre de faciliter les règlements des quelques 120 millions de touristes chinois qui voyagent chaque année, dont 2 millions aux Etats-Unis. Ces derniers dépenseront 40 milliards de dollars en 2017 sur le territoire américain.
  • Les assistants virtuels font aussi leur arrivée au sein des banques américaines, à l’image de Bank of America et son service Erica. Son fonctionnement est un croisement entre un Chatbot et Siri, avec des interactions qui peuvent se faire textuellement ou vocalement au sein de l’application mobile de la banque. Il utilise également l’intelligence artificielle et conseille les clients sur la base de leurs données bancaires. Cet assistant sera également pro-actif, et propose une analyse des dépenses, ou des conseils personnalisés. Le lancement est prévu pour le premier trimestre 2017.  
  • A noter également le développement des portefeuilles marchands aux Etats-Unis, avec la mise en service l’an passé de Walmart Pay. Cette année, Kohl’s, un des grands acteurs de la distribution américaine, revenait sur le lancement récent de Kohl’s Pay permettant à ses clients d’enregistrer les moyens de paiements, promotions et coupons de réduction dans une même application mobile. Cela afin d’assurer une transition des porteurs de cartes de l’enseigne vers une nouvelle solution mobile.
  • Le marché assiste enfin aux premières grandes annonces de déploiement de la Blockchain en collaboration avec les grands acteurs des services financiers. La première keynote de la conférence dimanche était proposée par Visa et Chain, qui dévoilaient le lancement du réseau de paiement « Visa B2B Connect », basé sur l’expertise de la startup Chain, dont Visa est investisseur depuis 2015. 

Le Groupe, partenaire de Business France

Money 20/20 était aussi l’occasion de mettre à l’honneur le partenariat Business France, avec BNP Paribas, sa banque de détail en France, Bank of the West et L’Atelier BNP Paribas, pour soutenir des startup FinTech françaises qui disposaient de stands sur le salon. Ces différentes entités du Groupe s’unissent pour appuyer Business France dans son action de favoriser le développement des startup françaises à l'international. 

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de l’action de BNP Paribas en faveur de l’innovation, au travers d’une innovation produits continue, et de dispositifs concrets comme le programme Innov’and Connect, l’International Hackathon, ou encore le Fintech Accelerator de l’Atelier BNP Paribas.

A noter que 2 startup accélérées au sein du Wai Paris, l’un des 2 lieux d’innovation de BNP Paribas en France, étaient présentes au sein de la sélection Business France, dans le cadre du partenariat avec BNP Paribas : il s’agissait de Tapbuy, proposant une expérience d’achat 100% optimisée, et Antelop, fournissant des moyens de paiement mobiles aux émetteurs de cartes.