La banque d'un monde qui change

Sortie de la nouvelle édition des Cahiers Technologiques de l'OVE : « La technologie au service de la sécurité et du développement durable »

  • 28.05.2009

Présentant les technologies déjà présentes dans les véhicules et sur le marché, cette troisième édition des Cahiers Technologiques publiée par l'Observatoire du Véhicule d'Entreprise propose un inventaire des innovations, études et concepts qui permettront de rouler, dans un proche avenir, dans un véhicule plus intelligent et également plus propre. Ou comment les technologies pourraient servir l'ambition toujours moins utopique du « zéro accident » et du « zéro pollution » automobiles.

Face aux enjeux de sécurité routière, la Communauté européenne poursuit une politique volontariste en termes de réglementation, par exemple avec un ESC (Electronic Stability Control) pour contrôler la trajectoire des véhicules qui pourrait devenir obligatoire à partir de 2012. D'autres travaux sont en cours pour favoriser la mise en place de systèmes d'assistance au freinage ou de prévention des collisions. On estime ainsi que 60 % des chocs par l'arrière pourraient être évités avec des capteurs signalant l'imminence d'un tel événement. La technologie pourrait, selon certaines études, réduire le temps d'intervention des secours avec le déploiement de l'appel d'urgence localisé (E-Call) et sauver 2 500 vies en Europe.

Après avoir développé des éléments de sécurité passive, constructeurs et équipementiers conçoivent, voire matérialisent, le concept de sécurité pro-active. Munie de capteurs, radars et autres caméras la voiture peut détecter un danger et ralentir préventivement. Le freinage automatique est déjà disponible sur certains véhicules. Le contrôle de trajectoire permet également de prévenir tout écart de conduite d'un automobiliste qui déboîte sans clignotant. Ce même automobiliste peut également être averti d'un véhicule invisible dans l'angle mort de son rétroviseur lors d'un dépassement. L'aide au changement de file de circulation, ou encore la détection de piétons sont également au programme d'études et de tests pour développer des systèmes complémentaires de sécurité.
Reste à savoir comment les conducteurs s'approprieront ces nouvelles avancées qui pourraient, par ailleurs, connaître des obstacles juridiques tels que la responsabilité des constructeurs ou des équipementiers en cas de défaillance d'un système électronique.

A une voiture qui sera de plus en plus sécurisante, la technologie apportera très prochainement des bénéfices en termes d'impact environnemental. Par exemple, la gestion des flux des véhicules pourrait se faire à l'aide de la navigation GPS et apporter des gains significatifs sur la consommation de carburant et donc sur la pollution. Des voitures qui communiquent entre elles, en temps réel, permettront à leurs utilisateurs d'éviter les embouteillages aux entrées des agglomérations.

Mais la route de demain, si elle se veut durable, devra sans doute permettre de combiner plusieurs moyens de transport. Une voiture électrique en libre service qu'on délaisse pour poursuivre en transport en commun… la technologie facilitera davantage la possibilité de mixer les modes de transports au bénéfice d'une meilleure circulation, notamment urbaine.

Publication sur demande


A propos de l'Observatoire du Véhicule d'Entreprise

L'Observatoire du Vehicule d'Entreprise est une association régie par la loi du 1er juillet 1901, créée par Arval, filiale de BNP Paribas. Véritable vigie, il a pour vocation d'analyser les grandes tendances du marché de la mobilité en France et en Europe, et de publier ses travaux. Organisme indépendant, l'OVE intervient sur tous les thèmes d'actualité qui peuvent faire avancer le marché et donne aux décideurs des informations éclairées pour faire des choix pertinents en matière de véhicules d'entreprise. L'OVE réalise notamment des études, des tests et des essais comparatifs au travers de l'OVE Lab.
Press contact(s)
Contacts presse :

- Monique Buntic : 01 57 69 53 06 - monique.buntic [at] observatoire-vehicule-entreprise (dot) com
- Tiphaine Bertrand : 01 57 69 62 51 - tiphaine.bertrand [at] observatoire-vehicule-entreprise (dot) com
- Frédéric Kim – Kalahari : 0141 10 80 00 - fred.kim [at] kalahari (dot) fr