La banque d'un monde qui change

L’émergence d’une nouvelle génération de philanthropes

  • 25.04.2017

L’édition 2017 du rapport sur la philanthropie individuelle de BNP Paribas vient d’être publiée. Mené par The Economist Intelligence, commandité par BNP Paribas Wealth Management, le rapport décode l’implication de la génération Y dans les fondations familiales, et leur vision, davantage axée sur le digital.

Des motivations qui évoluent

Ce travail a été produit sur la base d’entretiens menés entre fin 2016 et début 2017, auprès de jeunes philanthropes du monde entier, et d’experts financiers.

Grand enseignement de cette étude, la définition de 5 motivations majeures chez cette nouvelle génération

  • Un intérêt pour l’entrepreneuriat social

  • Une démarche globale

  • Une volonté d’action immédiate

  •  Une génération connectée sur les réseaux sociaux

  • Une culture collaborative

Les usages des nouveaux philanthropes mutent en profondeur. Considérant qu’ils ne doivent forcément être liés à l’héritage familial, un nombre croissant d’entre eux aspire à mener leurs projets de façon innovante, à l’aide de structures indépendantes. En dépit de cela, beaucoup d’entre eux s’appuient sur une structure familiale qui apporte confort et sécurité. 

« Nos clients cherchent de plus en plus à avoir un impact positif sur la société », explique Sofia Merlo, Co-CEO de BNP Paribas Wealth Management. « Les Millennials, en particulier, repoussent les frontières de la philanthropie traditionnelle grâce à leur esprit plus collaboratif et leurs convictions pour l’entrepreneuriat social, l’impact investing et le co-financement. ».

Nos clients cherchent de plus en plus à avoir un impact positif sur la société.

La recherche de l'efficacité

Les outils digitaux permettent aussi de mieux définir les objectifs et de suivre presque en temps réel  leur accomplissement. A l’image du système de cartographie des données du European Foundation Center, ou encore des outils de mesure IRIS, mesurant la performance sociale, environnementale et financière d’un investissement. 

"Nous voulons que nos ressources financières réalisent l’impact le plus important possible", indique ainsi Lavinia Jacobs, 36 ans, présidente de la Jacobs Foundation

Ce rapport permet de mieux comprendre, servir et mettre en avant les philanthropes. Une clientèle dont BNP Paribas Wealth Management connaît bien les besoins et les aspirations, en ayant accompagné plus de 800 d’entre eux, depuis 2008, dans leurs activités philanthropiques, dans le monde entier. 

Nous voulons que nos ressources financières réalisent l'impact le plus important possible.