La banque d'un monde qui change

BNP Paribas et le Ministère des Droits des Femmes ont signé le 6 février une convention de partenariat pour promouvoir l'entrepreneuriat féminin, facteur important de création d'emplois et de performance économique.

Des actions concrètes, ciblées et innovantes, autour de 4 objectifs qui s'intègrent dans le programme BNP Paribas Entrepreneurs 2016 :

1. Informer et sensibiliser le plus largement possible tous les acteurs de l'entrepreneuriat féminin (clients, conseillers et partenaires), avec :

-> La conception de supports de communication et d'information nécessaires aux femmes qui souhaitent créer, reprendre ou développer une entreprise, avec notamment la publication début mars du guide dédié à l'entrepreneuriat féminin, co-écrit par Marie-Claire Capobianco et Martine Liautaud, Présidente et Fondatrice de Women Business Mentoring Initiatives (WBMI).

-> La formation des conseillers BNP Paribas aux enjeux de l'entrepreneuriat féminin, afin qu'ils puissent guider et orienter les femmes entrepreneures vers les solutions les plus adéquates et les réseaux qui pourront les soutenir en fonction du stade de développement de leurs projets.

-> Le développement du « Club des entrepreneures » créé avec WBMI et l'organisation de déjeuners-débats, soirées-conférences et ateliers avec Fédération Pionnières et WBMI, sur des sujets variés tels que le business plan, le développement à l'international, la prospection et la fidélisation clients, l'innovation, etc.

2. Communiquer et valoriser les initiatives prises en faveur de l'entrepreneuriat féminin, via « Parlons PME par BNP Paribas », un site qui sera lancé en mars, qui offre le meilleur du Web dans l'univers des PME. Il s'agira également d'étudier la possibilité d'organiser un événement annuel, la "Journée de l'entrepreneuriat féminin" ou la remise d'un prix en coordination avec WBMI.

3. Mieux connaître les réalités du terrain et suivre au plus près ses évolutions, en collectant des informations sur l'entrepreneuriat féminin et en publiant des recherches et données statistiques.

4. Etudier les besoins des créatrices pour créer des outils qui pourraient y répondre en conduisant une étude sur les besoins d'accompagnement de ces femmes.


Najat Vallaud Belkacem, Ministre des Droits des Femmes, porte-parole du gouvernement, précise : "Le rôle des femmes dans l'économie et dans la société étant primordial, notre ambition est double: porter le taux de femmes créatrices d'entreprise de 30 à 40 % d'ici à 2017 et soutenir les projets de développement des femmes entrepreneures".


Marie-Claire Capobianco, Directeur des Réseaux France et Membre du Comité Exécutif de BNP Paribas, souligne « Alors que les femmes représentent 48 % de la population active en France, elles restent encore minoritaires en tant qu'entrepreneures. Il est essentiel de leur donner l'envie et la confiance indispensables pour franchir le pas de l'aventure entrepreneurial, un des enjeux de la croissance en France étant de mieux accompagner l'entrepreneuriat. C'est dans cet esprit que nous menons diverses actions et que nous soutenons de nombreuses initiatives ».

Ces actions s'inscrivent dans la continuité de celles déjà mises en œuvre par BNP Paribas, qui est engagé depuis de nombreuses années aux côtés des femmes qui entreprennent en créant ou en développant leur activité. Les partenariats signés entre la banque et des associations telles que Fédération Pionnières (pré-Incubation, Incubation et post-Incubation), Women Business Mentoring Initiatives (WBMI) et Women Equity for Growth (WEG) en sont l'illustration.