La banque d'un monde qui change

L’affacturage, aussi appelé factoring, permet à une entreprise de financer et pérenniser son activité, en se basant sur son poste clients.

Il repose sur trois principaux services :

  • Le financement des factures ;
  • La gestion des encaissements, la relance et le recouvrement ;
  • La garantie contre les impayés.

Concrètement, l’entreprise cède ses factures clients à un organisme financier, le « factor », afin de disposer immédiatement de la trésorerie correspondante, sans en attendre l’échéance contractuelle.

L'affacturage est ainsi une technique de financement simple, qui peut être utilisée par les entreprises de toute taille, dans tout secteur d’activité à une seule condition : que leurs clients soient des entreprises (donc dans le « BtoB »).

Les factures immédiatement converties en trésorerie

En pratique, l’entreprise signe avec le factor un contrat d'affacturage, qui précise les conditions dans lesquelles les factures sont cédées.
Un agrément préalable est demandé sur les clients pour connaitre le niveau de garantie accordée, et le montant finançable sur les créances cédées.

Dès le contrat conclu, l’entreprise peut remettre ses factures au factor, et obtenir immédiatement le montant équivalent, une fois les frais (précisés contractuellement) déduits. Le factor se charge ensuite d’assurer le recouvrement de la créance à son échéance.

Des frais de gestion et de financement

Les frais déduits sur chaque facture par le factor correspondent à différents services :

  • Une commission de service (couvrant ses frais de gestion, et incluant le coût des éventuelles relances et démarches de recouvrement) ;
  • Une commission de financement, appliquée aux créances financées entre la date de financement et la date d’échéance des factures ;
  • Une participation à un fonds de garantie, créé pour couvrir le risque de factures impayées, et encore une fois calculée en fonction du montant de chaque facture. Mais une fois le fonds constitué, cette participation n’est plus prélevée.

De nombreux avantages pour l’entreprise

Avec l’affacturage, l’entreprise sécurise son poste clients et dispose de sa trésorerie dès la facturation, sans attendre l'échéance, quelles que soient les conditions négociées avec son client.

Mais il y a d’autres avantages. En effet, l’entreprise :

  • Est libérée de toutes les tâches administratives liées au recouvrement, et peut dégager du temps pour mieux se consacrer à ses clients ;
  • Se protège contre le risque d’impayés, assumé par le factor.

Des avantages qui séduisent les entreprises françaises. Dans l’hexagone, le montant total des opérations d’affacturage en 2014 a représenté 226 598 millions d’euros, soit une croissance de 13 % par rapport à 2013. Les opérations internationales ne représentent que 25 % environ du total, mais affichent une croissance de 47,5 % par rapport à l’année précédente.

L’affacturage, un marché très concentré en France

  • Le marché français de l’affacturage compte 14 établissements spécialisés dont les 5 principaux – BNP Paribas Factor, Eurofactor, CGA, Natixis Factor, et Général Electric – réalisent 80% des opérations d’affacturage en France.
  • Néanmoins, le marché français de l’affacturage est le second en Europe, derrière le Royaume Uni mais devant l’Italie, l’Allemagne.
  • L’Europe représente environ 60% du chiffre d'affaires mondial de l'affacturage, et affiche surtout une forte progression, qui a poussé ses acteurs à se structurer. Ainsi l’UE Factoring & Commercial Finance Summit a tenu sa 1ère conférence en janvier 2015, réunissant 150 participants de 33 pays, pour évoquer l’évolution du marché de l’affacturage en Europe. La 2nde conférence aura lieu en janvier 2016 à Bruxelles.

L’assurance-crédit, l’un des services de l’affacturage

Le factor peut proposer une véritable externalisation du poste clients. Mais si l’entreprise souhaite uniquement se protéger contre le risque d’impayés, et non financer ses factures, elle peut opter pour l’assurance-crédit seule.
Sorte de « version allégée » de l’affacturage, l’assurance-crédit n’est activée qu’en cas d’impayés, et peut alors couvrir jusqu’à 100 % du montant de la facture. Elle inclut un suivi et la gestion des retards de paiement et du recouvrement.

Un partenaire à choisir avec soin

La société d’affacturage est un partenaire clé de l’entreprise : en stabilisant sa trésorerie et garantissant son portefeuille client, c’est tout le fonctionnement de l’entreprise qu’il consolide.
Il est donc essentiel pour l’entreprise de choisir un partenaire solide et fiable, surtout dans ses activités à l’international.
Le factor doit également comprendre et analyser le besoin de son client pour lui proposer les solutions adaptées parmi les différentes prestations possibles.

BNP Paribas Factor propose ainsi des solutions sur le marché domestique ou international pour ses clients établis en France, depuis l’offre au forfait « tout compris » à destination des petites entreprises, jusqu’à l’affacturage « à la carte » (avec le choix d’une combinaison des trois services), ou encore l’affacturage inversé  pour les plus grosses structures.
BNP Paribas Factor a été élu Meilleur Factor Import-Export 2014 et 2015, en remportant le Grand Prix FCI (Factors Chain International).

Pour plus d'informations sur l'affacturage inversé !