La banque d'un monde qui change

Il y a quelques semaines, MasterCard surprenait en annonçant le test, dès septembre 2015, d’un nouveau mode de paiement en ligne : le selfie. Un système qui sera testé, dès la rentrée, par 500 clients. Une nouvelle preuve de la créativité du monde bancaire, où les innovations se multiplient.

Le selfie comme moyen de paiement ?

Utiliser la reconnaissance faciale pour authentifier l’utilisateur, lors d’un paiement à distance, voilà une idée a priori simple. Une technologie qui s’inscrit dans une double tendance : celle du « smartphone multi-usages », et celle de l’exploitation des données biométriques pour sécuriser une opération.

Concrètement, lorsqu’il effectuera un paiement en ligne, l’utilisateur devra lancer une application spécifique et pointer la caméra du smartphone sur son visage, comme pour faire un selfie. Il clignera des yeux pour valider son « autoportrait » (et prouver qu’une photo n’a pas été utilisée pour usurper son identité). Le selfie sera alors comparé avec la photo de référence envoyée par l’utilisateur lors de l’activation du système : si le visage est reconnu, le paiement est validé.Le paiement par selfie

Les données biométriques, propres à chaque individu et impossibles à copier, semblent en effet idéales pour sécuriser des opérations. Et les banques ne manquent pas d’imagination pour les exploiter, et ainsi éviter aux utilisateurs de mémoriser un code secret. Certaines testent, ou évaluent, des technologies de reconnaissance de l’empreinte digitale ou de l’iris, des systèmes de reconnaissance vocale… ou même une authentification reposant sur l’analyse du rythme cardiaque !

Il reste sans doute des écueils à surmonter. La reconnaissance vocale sera-t-elle pertinente lorsque l’utilisateur aura une angine ? Comment présenter une empreinte digitale si on s’est blessé au doigt ?

Les banques innovent pour adapter le paiement aux usages

Mais en attendant que ces technologies fassent leurs preuves, le monde bancaire n’en continue pas moins à faire évoluer le paiement.

Pour preuve, le paiement sans contact, par carte bancaire ou par smartphone, connait un succès croissant chez les utilisateurs. Á tel point qu’un réseau de transport public, le réseau TAG de Grenoble, veut l’installer dans ses bus. Le « paiement mobile » prend un nouveau sens !Le paiement par selfie

BNP Paribas se montre également sur le terrain de l’innovation, avec le système Mobo, qui transforme le smartphone en terminal d’encaissement. Proposé d’abord aux artisans ou professions libérales intervenant à domicile, qui pouvaient ainsi enfin accepter le paiement par carte bancaire, Mobo est désormais accessible à toutes les entreprises. Les techniciens et les équipes commerciales, en déplacement comme en boutiques, disposent ainsi d’un système de paiement fiable, pratique, transportable et léger.

Alors tout comme le paiement sans contact et en attendant le paiement par selfie, Mobo est plébiscité par le marché. Parce que pour les utilisateurs, la véritable révolution est dans la simplification !