La banque d'un monde qui change

Russie, Arabie Saoudite, BCE, Fed : le point sur la semaine économique

  • 19.02.2016

Chaque semaine, la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas fait le point sur l'actualité économique. 

  • Russes et Saoudiens trouvent un accord

  • Retour au calme sur les marchés financiers

  • BCE et Fed de nouveau au centre des attentions 

La révision à la baisse par l'OCDE de ses prévisions économiques nous rappelle à la dure réalité d'un environnement mondial devenu particulièrement complexe.

Le retour à un certain calme sur les marchés financiers ne change pourtant pas fondamentalement la donne. En tout état de cause, peu de choses ont changé depuis la semaine dernière. Certes, le gouverneur de la banque centrale chinoise a tenu des propos rassurants, et la réouverture dans le calme des marchés après le Nouvel An chinois est venue soutenir le sentiment au niveau mondial. Signalons également l’accord entre la Russie et l'Arabie Saoudite pour geler la production de pétrole à son niveau de janvier. Si cette nouvelle a plu au marché pétrolier, une certaine prudence, pour ne pas dire un certain scepticisme, reste de mise.

Pour en revenir à l'environnement mondial, la perspective d'un ralentissement de la croissance dans un contexte où les taux directeurs des zones clés restent proches de zéro crée un malaise croissant. Si le volontarisme des banques centrales ne fait aucun doute, on s'interroge sur l’efficacité de leurs actions. Une décision par la Fed de maintenir ses taux inchangés serait bien accueillie, mais une telle mesure soutiendrait-elle la croissance ? La BCE devrait décider d’un taux encore plus négatif sur les liquidités excédentaires, mais cela sera-t-il suffisant à soutenir la demande de crédit ? Ne vaudrait-il pas intensifier le programme de rachat d'actifs? Espérons que les réunions de la BCE et du FOMC (10 mars et 15-16 mars, respectivement) permettront d'y voir plus clair.

William De Vijlder

 

 

  • En savoir plus : 

​- Etats-Unis : des signaux positifs

Zone euro : la croissance en manque de souffle

Irlande : élections générales sur fond de reprise économique