La banque d'un monde qui change

Depuis le 25 août une proposition de loi visant à interdire aux employeurs d'utiliser des informations privées dans le processus de recrutement a été déposée par le ministre de l'intérieur Allemand M. Thomas de Maizière.

Cette loi cible très directement les pratiques visant à aller chercher des informations personnelles sur les candidats grâce aux réseaux sociaux.

Aux Etats-Unis, où la pratique est très répandue, 45 % des employeurs avouent y avoir recours et surfer notamment sur Facebook pour collecter des informations sur les candidats. 1/3 de ces mêmes employeurs confient avoir écarté des candidatures après ce genre de « visite ».

Il faut savoir que dans notre cas, BNP Paribas n'attendra pas que les autorités Françaises décident de légiférer sur cette question pour se soumettre à une règle stricte. En effet, les chargés de recrutement BNP Paribas se refusent à la collecte d'informations personnelles sur leurs candidats par le biais des réseaux sociaux ou de toutes autres moyens.

Nous vous garantissons que seuls votre parcours, votre personalité et vos expériences nous permettent d'évaluer si vos candidatures correspondent à nos besoins.