La banque d'un monde qui change

« BNP Paribas a connu une année exceptionnelle, tant en termes de résultats qu'en termes de croissance. L'exercice 2006 s'est achevé sur un bénéfice net historique de 7,3 milliards d'euros, en hausse de 24,9 %. Le produit net bancaire a crû de près de 28 %, à 27,9 milliards d'euros. Les activités de banque de détail à l'étranger, de gestion d'actifs et services ainsi que de banque de financement et d'investissement ont toutes enregistré une croissance de l'ordre de 22 % de leurs revenus, tandis que la Banque de Détail en France a affiché une progression de 4,3 %.

Ces résultats reflètent le changement de dimension de BNP Paribas. En un an, la taille du Groupe a grandi de plus d'un quart. Cette très forte progression est liée à la fois à nos acquisitions — et en particulier à celle de BNL en Italie — et à la croissance organique. Celle-ci a généré à elle seule une hausse de 13,5 % de nos revenus.

Dans l'histoire du Groupe, 2006 restera comme l'année “italienne” avec le rachat de BNL, la sixième banque d'Italie. […] De plus, BNP Paribas entend s'imposer comme leader en matière de banque d'investissement en Italie et y développer ses parts de marché dans les métiers de gestion d'actifs et services ainsi que dans les services financiers spécialisés.

Plus généralement, l'année 2006 nous a permis de confirmer notre dimension mondiale. Nous sommes toujours présents sur les cinq continents, dans plus de 85 pays, mais nous avons désormais 140 000 collaborateurs dont 60 % travaillent aujourd'hui hors de France. Depuis 2005, nous avons ouvert de nouvelles activités dans 53 pays. […] »