La banque d'un monde qui change

La politique monétaire est « la seule à soutenir l’activité depuis quatre ans » : le point sur la semaine économique

  • 22.04.2016

Chaque semaine, la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas fait le point sur l'actualité économique.

Seulement six semaines après l’annonce d’un ensemble de mesures de grande ampleur, la réunion du Conseil des gouverneurs, qui s’est tenue cette semaine, ne suscitait pas d’attentes particulières. Finalement, les déclarations répétées, ces derniers jours, de plusieurs officiels du gouvernement d’Angela Merkel et du Bundestag pour critiquer la politique monétaire de la Banque centrale européenne et mettant en avant ses supposées conséquences néfastes pour l’économie allemande et ses épargnants, sont arrivées à point nommé pour animer la conférence de
presse. Peu disert sur le concept d’« helicopter money » (« Nous n’en avons jamais discuté au sein du Conseil »), Mario Draghi l’était bien davantage sur l’indépendance de la Banque centrale et la raison d’être de la politique monétaire qu’elle mène. Sa réponse aux attaques venues d’outre-Rhin tient en plusieurs points :

i) la politique de la BCE vise la stabilité des prix dans l’ensemble de la zone euro et ne doit pas être influencée par la situation d’un seul pays ;

ii) la BCE est indépendante et n’obéit pas aux politiciens ;

iii) la politique de taux très bas a été la réponse de toutes les
grandes zones à la crise économique ;

iv) elle est d’autant plus longue et agressive dans la zone euro que les gouvernements ne prennent pas leur part de responsabilité en menant des politiques budgétaires et structurelles à même, elles aussi, de soutenir l’activité, laissant la politique monétaire seule, depuis 4 ans, à la manoeuvre ;

v) alors qu’un débat serein aide la BCE à expliquer sa politique, toute tentative d’affaiblir sa crédibilité nuit à l’efficacité de son action et a donc pour conséquence de l’obliger à prolonger et amplifier sa politique d’assouplissement. A bon entendeur…

Frédérique Cerisier

  • En savoir plus : 

Pressions sur les finances publiques (Christine Peltier)

Réduit à l'essentiel (Alexandra Estiot)