La banque d'un monde qui change

Une fois lancée, l’entreprise doit se développer. Après un panorama des aides à la création d’entreprise, voici un tour d’horizon des aides au développement et à l’innovation !

Les aides au développement des PME en France

  • Les prêts de Bpifrance, dont l’un des axes stratégiques est d’« accompagner la croissance des PME », sont multiples. Ils doivent compléter un financement bancaire.

Par exemple :

- le Contrat de développement s’accompagne d’un prêt de 6 ans pour financer les dépenses immatérielles liées à un investissement matériel ;

- le Prêt à long ou moyen terme finance un projet d'investissement sur une durée pouvant aller jusqu'à 15 ans ;

- le Prêt Croissance soutient les projets d'investissements ou de croissance externe des entreprises créées depuis plus de 3 ans ;

- Bpifrance propose également une garantie de développement, pour couvrir un prêt bancaire, dans les opérations d’investissement des TPE et PME.

  • Le CICE (Crédit d'Impôt Compétitivité et Emploi) propose un financement aux objectifs assez larges, puisqu’il peut s’agit, pour l’entreprise, d'investissement, de recherche, d'innovation, de formation, de recrutement, de prospection de nouveaux marchés, de transition écologique et énergétique.
  • Le Prêt Réseau Entreprendre Croissance est beaucoup plus sélectif dans ses critères d’attribution : il est réservé aux PME ayant bénéficié d'un prêt d'honneur du Réseau Entreprendre lors de leur création, et dont le projet de croissance est accompagné de nombreuses créations d’emploi.
  • La PAT (Prime d'Aménagement du Territoire) Industrie et Services accorde un coup de pouce aux projets de création, d’extension et de diversification d'activités industrielles ou de services, mais uniquement lorsqu’ils sont implantés dans des communes classées en zone d'aide à finalité régionale et que le projet prévoit un nombre minimum de créations d'emplois.

Les aides européennes

L’Union Européenne accompagne les PME avec des financements variés.

Ses programmes thématiques prévoient des financements des PME, comme le Programme pour la recherche et le développement (Horizon 2020) ou le Programme pour les petites et moyennes entreprises (COSME).

Les fonds structurels, à l’exemple du FEDER (Fonds européen de développement régional) ou du FSE (Fonds Social Européen) permettent d’obtenir des subventions. Ces fonds structurels sont gérés en France par le pôle Europe des préfectures de région.

Toutes les aides européennes aux PME sont regroupées dans ce guide !

A lire aussi