La banque d'un monde qui change

Les métiers de la banque : Chief Digital Officer

  • Sebastien Vannier Chief Digital Officer
  • Milan
  • 05.10.2018

D’un continent à l’autre, d’un métier à l’autre, c’est le contact humain qui a orienté le parcours de Sébastien Vannier au sein de BNP Paribas. D’abord contrôleur de gestion en Inde dans une filiale assurancielle du Groupe, il s’est progressivement converti aux métiers de la vente et du marketing. Sa prochaine conquête ? Le traitement de la data chez BNP Paribas Cardif Italie. Un nouveau défi à relever ! Rencontre.

Parlez-nous de ce que vous faites chez BNP Paribas.

Je viens tout juste d’arriver au poste de Chief Digital Officer chez BNP Paribas Cardif Italie, la filiale Assurances du Groupe. Je suis basé en Italie, un marché important pour Cardif, puisque l’entreprise est présente sur le territoire à travers 2 entités : Cardif Vita, pour les produits d’assurance vie, et Cargeas, dédiée aux autres produits d’assurance (auto, habitation, etc.). Dans le cadre de mes nouvelles fonctions, je serai amené à faire un état des lieux des initiatives locales autour de la data, à la lumière des préconisations du Groupe. 

L’utilisation pertinente des données au service de nos clients – dans le respect des réglementations locales, comme celle de la GDPR – est en effet l’une des priorités stratégiques de BNP Paribas dans un contexte où, plus que jamais, la donnée est perçue comme un actif de l’entreprise et s’accompagne d’enjeux importants : collecte, traitement, sécurité… Pour Cardif, la donnée est un levier marketing permettant de conquérir de nouveaux marchés, d’augmenter la satisfaction des clients et d’optimiser les processus internes. Mon rôle sera donc aussi d’améliorer le traitement de ces données et de les traduire en stratégies commerciales. 

L’ASSURANCE EST UN DOMAINE OÙ L’HUMAIN TIENT UNE PLACE PRÉPONDÉRANTE ET OÙ L’EMPATHIE EST ESSENTIELLE.

Pourquoi avez-vous choisi de construire votre carrière dans le monde de l’assurance ? 

Après 10 ans au sein de la direction financière du Groupe, j’ai voulu me rapprocher du terrain et des cœurs de métier de 

BNP Paribas. J’ai toujours privilégié les relations humaines dans ma carrière : l’assurance est un domaine où l’humain tient une place prépondérante et où l’empathie est essentielle. C’est d’ailleurs l’excellent rapport que j’ai eu avec mon recruteur qui, au départ, m’a donné envie de rejoindre le Groupe. Tous les grands changements de carrière que j’ai connus au sein de BNP Paribas ont été concrétisés à la suite de rencontres marquantes. Mon premier manager en Inde, en particulier, est une personne à qui je dois beaucoup. 

La data représente un enjeu stratégique majeur pour le Groupe, quel est son rôle dans les métiers de l’assurance ? 

Pour Cardif, tout l’enjeu consiste à valoriser les données-clés de nos clients pour leur apporter le meilleur service.  Par exemple, lors de la gestion d’un sinistre, notre client attend de nous une excellence opérationnelle conduisant à une indemnisation rapide ; la data doit nous aider en ce sens. Elle permet aussi d’approfondir sans cesse la connaissance de nos clients existants et d’affiner la compréhension de leurs attentes, toujours dans le but de personnaliser nos offres. Cet enjeu s’accompagne nécessairement d’un effort de pédagogie auprès des distributeurs de nos produits d’assurance – qu’il s’agisse des commerciaux de la banque, des réseaux d’agents ou d’autres acteurs intermédiaires – afin de les soutenir dans leurs démarches de vente et de prospection. 

Vous avez passé plus de 5 ans chez Cardif en Inde avant de prendre vos fonctions dans la filiale italienne. Que faisiez-vous en Inde et qu’est-ce qui a motivé votre parcours ? 

En Inde, j’ai tout d’abord occupé la fonction de contrôleur de gestion pour SBI Life Insurance, une joint-venture créée en 2001 entre Cardif et State Bank of India (SBI). Après trois ans d’expérience, j’ai souhaité me tourner vers les métiers commerciaux et marketing. L’écoute et les conseils de mon manager m’ont permis d’y voir plus clair et de changer de métier de façon très fluide. Je suis devenu responsable de la transformation au sein du canal bancassurance, en charge de projets digitaux chez SBI Life Insurance. Mon expatriation a alors été prolongée de 2 ans et demi. 

J’ai choisi l’Italie par la suite, à la fois pour des raisons familiales et pour compléter mon parcours par une expérience dans un marché mature où, à l’inverse d’un pays en voie de développement comme l’Inde, la population est déjà bien équipée en produits d’assurance. Les problématiques commerciales ne sont donc pas les mêmes, mais la donnée reste au cœur de nos stratégies !

“ Soyez vous-même. N’ayez pas peur de défendre vos idées et vos convictions, n’hésitez pas à vous lancer de nouveaux défis. Ma devise : « qui ose, gagne ! » ”

Sébastien Vannier

Chief Digital Officer - Cardif Italie 

Quel est votre plus grand challenge du moment ?

Faire de la donnée un actif fort de l’entreprise au service des clients et contribuer à fédérer l’ensemble des collaborateurs autour de cette idée. La data doit être le moteur de nos innovations produits, et l’impulsion qui conduit à faire évoluer nos modèles opérationnels. 

Crédits photos : header © Arcansél // ©slonme

A lire aussi

Toutes les actualités
Votre avis nous intéresse ! Participer à notre sondage