La banque d'un monde qui change

L’intergénérationnel : une force pour la société… et pour l’entreprise

  • 27.02.2018

Difficile de faire s’entendre des générations de seniors et les jeunes des générations Y voire Z ? Certes… Pourtant, le dialogue entre les générations est indispensable à la transmission des compétences en entreprise et peut même être une clé de l’innovation. Le secteur de la banque l’a bien compris : BNP Paribas a par exemple décidé de lancer un réseau intergénérationnel pour enrichir l’intelligence collective.

Une tendance dans la société, et en entreprise

Entre 2015 et 2020, 5 millions de seniors quitteront le marché du travail en France, tandis que 6 millions de jeunes y entreront. Un véritable remplacement des générations va s'opérer. Mais surtout, fait nouveau : 4 générations cohabitent désormais dans les grandes entreprises. Cette cohabitation, si elle n'est pas gérée, pourra entraîner des difficultés. Si elle est prise en compte et optimisée, pour mettre en place une véritable coopération, elle deviendra une force !

En effet, en 2015, l’OMIG, Observatoire du Management InterGénérationnel, révélait dans une enquête que 85 % des entreprises « gagneraient beaucoup en efficacité si elles connectaient mieux les générations. » 

L'intergénérationnel, un lien à ré-affirmer

L’intergénérationnel se définit comme la transmission d'expérience et de savoirs entre personnes d'âges différents, au bénéfice de l’entreprise, de la famille et de la société dans son ensemble… Des démarches de partages intergénérationnels ont aujourd’hui le vent en poupe ! On les retrouve de plus en plus dans les projets des agglomérations et des collectivités, et au cœur des entreprises. L’intergénérationnel permettrait en effet de favoriser une plus grande cohésion sociale, une plus forte solidarité et même une meilleure productivité au travail. Le dialogue entre les âges peut en effet constituer un véritable levier de croissance.

Le management intergénérationnel en pratique

Le management intergénérationnel vise à tirer parti des expériences de chacun, pour mieux déployer les bonnes pratiques pour tous. Mais de la théorie à la pratique, comment un manager peut-il gérer une équipe réunissant différentes générations ?

Certaines pratiques ont fait leur preuve, comme le Mentoring (les « seniors » accompagnent les « juniors » et transmettent leur expérience) mais aussi le Reverse Mentoring (les plus jeunes aident leurs aînés dans l’appropriation des nouvelles technologies ou nouvelles manières de travailler). Mais pour entraîner tous les collaborateurs dans cette dynamique, une démarche de sensibilisation en amont est nécessaire pour expliquer les questions générationnelles. Elle peut passer par la formation, l'organisation d'événements, la mise en relation…

Promouvoir l'intergénérationnel, dans le Groupe… et au-delà 

Chez BNP Paribas, événements et mise en réseau ont été associés, pour intégrer l'intergénérationnel dans la politique de diversité du Groupe. L'intergénérationnel s'invite aussi dans les relations extérieures au Groupe, dans des projets soutenus par les Fondations du Groupe, dans les offres développées pour les clients… 

  1. BNP Paribas a créé Wegenerations, réseau intergénérationnel destiné à ses collaborateurs. BNP Paribas Asset Management promeut les investissements dans le logement social et intergénérationnel à travers l'Impact Investing qui vise à promouvoir la création de valeur sociale, 
  2. La Fondation Suisse BNP Paribas encourage le logement intergénérationnel en soutenant le projet «  1h/1m2  »  encourageant les seniors à héberger un étudiant en échange de services.
  3. La Fondation BNP Paribas Fortis (Belgique) apporte son aide à des projets visant à encourager le lien intergénérationnel. Avec les Foundation Awards, BNP Paribas Fortis récompense des projets associatifs liés au thème « éducation et solidarité intergénérationnelle ».

Le dialogue intergénérationnel permettrait d’atteindre les Objectifs de Développement Durable de l’ONU

Lors d’un « Dialogue entre les générations sur les objectifs de développement durable (ODD) » organisé au siège de l’ONU, à New York, le 1er août 2017, Jayathma Wickramanayake, l’Envoyée du secrétaire général sur la jeunesse de l’ONU, déclarait : « Les populations vieillissantes doivent travailler avec des populations plus jeunes pour favoriser des relations et des partenariats intergénérationnels réussis et réciproques, qui seront au cœur de toute société bien intégrée ».

A lire aussi

Toutes les actualités
Votre avis nous intéresse ! Participer à notre sondage