La banque d'un monde qui change

Quand l’Intelligence Artificielle participe au recrutement

  • 10.05.2019

Alors que la compétition pour attirer les talents s’intensifie d’année en année, de grands groupes et de nombreuses PME sont à la recherche des technologies qui amélioreront leurs procédés RH. L’Intelligence Artificielle (IA) offre l’opportunité d’aider les recruteurs tout en améliorant l’expérience des candidats.

IA : le recruteur augmenté

Le recrutement en ligne est déjà courant. Selon l’INSEE, 44% des entreprises utilisent les réseaux sociaux pour trouver des candidats. Les outils capables de scanner la toile pour trouver la perle rare sont devenus quant à eux essentiels et un excellent terrain d’innovation pour l'IA : en regroupant le contenu de différentes plateformes, le traitement intelligent des données garantit un sourcing pertinent des CV basé sur de multiples exigences. En identifiant les candidats à fort potentiel, l’IA fait gagner un temps considérable aux directeurs RH et aux chasseurs de têtes.

IA et RH : qu’en pensent les recruteurs ?

> 63% des recruteurs interrogés estiment que l’IA et le Big Data ont changé leur façon d’organiser le recrutement

> 69% d’entre eux trouvent que l’IA permet d’identifier et de recruter des candidats plus qualifiés et de réduire les délais de recrutement

> 59% des recruteurs déclarent que les profils de candidats identifiés par IA sont de meilleure qualité que ceux proposés par les circuits traditionnels

Sources : Korn Ferry Global Survey (2017), Deloitte HR Trends (2018) 

Un assistant de recrutement virtuel

Si nous ne mesurons pas encore toutes les possibilités offertes par l’intelligence artificielle, nous savons déjà que l'IA peut être un outil efficace dans chaque étape du processus de recrutement :
  1. elle prépare les fiches de postes en intégrant toutes les informations clés dans les publications
  2. elle permet aux recruteurs de proposer aux candidats une conversation ou un pré-entretien virtuel via un chatbot (agent conversationnel), comme c'est déjà le cas dans certaines entreprises
  3. elle aide à effectuer une première sélection de candidats, par exemple grâce à un système de notation basé sur les compétences
  4. elle peut prendre en charge la première étape du recrutement et s’assurer que les candidats partagent les valeurs de l’entreprise et ont les compétences nécessaires au moyen de tests et questionnaires
  5. elle peut planifier les entretiens, évaluer les rémunérations, etc...

Les recruteurs bénéficieront bientôt d’un assistant virtuel disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Le robot Mya, par exemple, développé par la startup californienne FirstJob, a automatisé près de 75 % des procédés de recrutement.

Les recruteurs sont également à disposition des candidats en permanence grâce aux chatbots, qui permettent une première prise de contact plus engageante qu’une simple page web. Ils offrent de nouveaux services, tels que des conseils personnalisés pour se préparer aux entretiens ou le suivi des candidatures en temps réel et peuvent être utilisés comme “hotline”.

Crédit photo ©SFIO CRACHO

Des laboratoires BNP Paribas spécialisés dans l’IA

Conscient du potentiel offert par l'Intelligence Artificielle, le Groupe BNP Paribas développe ses capacités en la matière : dans une démarche d’intrapreneuriat, les laboratoires IA du Groupe exploitent une technologie de pointe pour mettre au point des produits répondant aux besoins de la banque. En janvier 2019, la communauté IA avait identifié près de 350 cas d'utilisation de l’IA avec des applications couvrant les domaines de la banque d'investissement, de la conformité, des ressources humaines, de la communication, de la banque de détail, de l’assurance, etc.

Les défis IA chez BNP Paribas

BNP Paribas est aujourd’hui en mesure de développer ses propres outils basés sur l’IA pour soutenir ses procédés de recrutement. Les candidats peuvent déjà utiliser un chatbot intégré à la page Facebook de BNP Paribas Recrute, qui leur fournit de précieux conseils pour la préparation de leurs entretiens.

Le Lab Intelligence Artificielle de BNP Paribas Corporate & Institutional Banking (CIB) a également développé des outils pour venir en aide aux collaborateurs chargés des ressources humaines. Ces outils utilisent le traitement automatique du langage naturel (TALN) pour extraire des données des documents : par exemple, extraire les contenus pertinents des CV tels que les compétences ou les expériences professionnelles. En plus du TALN, il est possible d’effectuer des recherches et classements parmi les candidats ou les fiches de poste. Un module de traduction permet même aux recruteurs de poster leurs annonces dans plusieurs langues. Enfin, l’IA donne aux recruteurs une notation indicative des candidats en faisant correspondre les CV aux offres d’emploi disponibles grâce à des technologies de pointe telles que le TF-IDF (Term frequency – Inverse document frequency), les réseaux neuronaux et le deep learning.

Découvrez toutes nos offres d’emploi

Postulez

Crédit photo header ©bodnarphoto

A lire aussi

Toutes les actualités