La banque d'un monde qui change

Heuritech : l'intelligence artificielle pour analyser le web

  • 19.10.2016

Heuritech, parrainé par BNP Paribas Personal Finance, développe une plateforme d'Intelligence Artificielle capable d’analyser des contenus sur le web, pour en exploiter le sens et déceler des tendances. Un produit véritablement né au sein du FinTech Accelerator de L’Atelier BNP Paribas. En effet, les fondateurs de l’entreprise, aux profils très scientifiques, ont pu se confronter aux besoins réels et aux contraintes juridiques du marché. Des réalités qui ont fait évoluer leur solution, comme le raconte Tony Pinville, CEO et co-fondateur d’Heuritech !

Vos associés ont tous de solides profils scientifiques. C'est ce qui vous a rapprochés ?

En effet ! Après avoir travaillé 10 ans dans le secteur financier, j’ai décidé de faire une thèse sur l’intelligence artificielle : je cherchais de nouveaux défis et l’intelligence artificielle me passionnait. C’est lors de cette thèse que j’ai rencontré Charles Ollion, cofondateur d’Heuritech : lui aussi faisait sa thèse, sur un sujet proche.

Didier Marin et Paul Tonelli, deux autres associés qui nous ont rejoints, ont également fait une thèse. Depuis, l’équipe s’est enrichie de 3 autres docteurs en intelligence artificielle !

Pourquoi avoir créé Heuritech ?

Nous voulions proposer aux entreprises de tous secteurs d’activité une solution exploitant l’intelligence artificielle. Heuritech est passé dans un autre incubateur, Startin’post, qui nous a permis de tester notre idée et notre technologie auprès d’une entité appartenant à un groupe bancaire, en développant un projet concret. Nous avions notre premier client, tout en gagnant une meilleure visibilité.

Ensuite, nous avons participé à l'International Hackathon de BNP Paribas. En tant que lauréats, nous avions un accès au FinTech Accelerator. Une chance immense : nous allions pouvoir confronter notre concept à différentes entités d’un groupe bancaire. 

Quelles étaient vos attentes en intégrant le FinTech Accelerator ? 

D’abord, bénéficier d’un accompagnement, indispensable pour nous car notre sujet est très technique, et nos profils aussi ! Nous avons notamment été aidés pour mieux connaître et maîtriser les aspects juridiques et élaborer un business plan.

Mais l’accélérateur était aussi l’occasion de confronter notre technique aux véritables besoins des métiers, à leur réalité, et apprendre comment mettre notre outil au service des différents métiers de la banque.

Que s'est-il passé pour Heuritech pendant ces 4 mois au sein du FinTech Accelerator ?

Après le Hackathon, nous envisagions une solution de personnalisation, exploitant l’intelligence artificielle pour mieux connaître un internaute dès sa première visite sur un site web, grâce aux données de navigation et données partenaires. Par exemple, cela aurait permis de proposer un crédit auto à un internaute ayant auparavant fait des recherches pour une voiture d’occasion.

Mais au sein de l’accélérateur, nous avons rapidement constaté que notre idée se heurtait à des difficultés juridiques ! Alors nous avons réorienté notre projet. Notre outil exploite tout ce que les internautes écrivent sur un sujet donné, sur le web, les forums, les médias sociaux, les blogs, pour connaître leur ressenti, leur perception. À nous ensuite d’analyser les tendances. Un tel outil est applicable à de très nombreux secteurs, le FinTech Accelerator de l’Atelier BNP Paribas nous a également aidé à cibler un marché particulier, pour passer de la technologie au produit concret. En résumé, les experts de l’accélérateur nous ont aidés à comprendre où exactement notre technologie avait de la valeur.

les experts de l'accélérateur nous ont aidés à comprendre où exactement notre technologie avait de la valeur.
“ notre passage dans l’accélérateur a initié une nouvelle phase importante : nous finalisons une levée de fonds tout en achevant le développement du produit. ”

Tony Pinville

CEO et co-fondateur d’Heuritech

Et maintenant, quels sont vos projets ?

Après 3 ans à développer une technologie, notre passage dans le Fintech Accelerator a initié une nouvelle phase importante : nous finalisons une levée de fonds tout en achevant le développement du produit. Nous allons également embaucher rapidement des profils complémentaires – marketing produit, commercial… Et dès 2017, nous pourrons commercialiser un produit abouti.

Des projets pourraient également se concrétiser avec différentes entités du Groupe BNP Paribas, mais il est trop tôt pour en parler !

Quel conseil donneriez-vous à une start-up postulant à une prochaine saison du FinTech Accelerator ?

D’abord, de profiter des capacités de mise en relation de l’Atelier BNP Paribas avec les différents métiers, pour comprendre le plus clairement possible ce que ces métiers attendent, et ce que vous pouvez leur apporter, aller le plus loin possible dans les spécifications. Mais il faut aussi éviter de se disperser. Au sein de l’accélérateur, vous avez la possibilité de rencontrer de très très nombreux interlocuteurs. C’est certes motivant, mais il faut réussir à se concentrer sur un projet précis, pour aller jusqu’au bout d’une idée !

Il faut également savoir gérer le véritable décalage de cycle qui existe entre une start-up et un grand groupe international. Pour un grand groupe, 6 mois est une échéance de court terme, pour nous c’est du long terme ! Il faut savoir « ajuster » les attentes de chacun. 

Heuritech.com

Heuritech.com 

Use machine learning and semantic analysis to meet a wide range of issues.