La banque d'un monde qui change

Situé à plusieurs kilomètres du World Trade Center, le siège de BNP Paribas New-York, où travaillent 1.200 personnes, n'a subi aucun dégât matériel. Dès l'annonce des attentats, une cellule de crise a été constituée à New York et à Paris par Michel Pébereau pour situer géographiquement tous les collaborateurs du Groupe qui auraient pu se trouver sur les lieux au moment de la tragédie et répondre ainsi aux éventuelles inquiétudes des familles.

A cette heure, il semble vraisemblable que ces crimes monstrueux n'aient pas fait de victime directe au sein de notre Groupe. Le dispositif de BNP Paribas aux Etats-Unis est donc totalement opérationnel. L'ensemble du Groupe oeuvrera pour aider ses équipes, ses clients et ses partenaires à surmonter cette épreuve, sur le plan humain comme sur le plan de la continuité économique des activités.

Michel Pébereau a adressé, au nom de toute l'entreprise, un message de solidarité et de sympathie à l'ensemble des collaborateurs travaillant aux Etats-Unis, à leur famille et à leurs proches. Il a également indiqué que les pensées de BNP Paribas allaient vers tous les amis que compte notre Groupe dans la communauté financière américaine. Il a adressé des messages de sympathie et proposé son assistance aux dirigeants des institutions qui semblent avoir été particulièrement frappées.

A lire aussi

Toutes les actualités