La banque d'un monde qui change

Forum Convergences - Point de vue d’expert : la finance solidaire

  • 09.09.2015

A l’occasion de Convergences, dont BNP Paribas est partenaire, découvrez le témoignage de Jacky Prudhomme (Responsable des investissements solidaires chez BNP Paribas Investment Partners) sur le thème « Investissement à impact social et venture philanthropie : résultats et perspectives »

  • Qu’est-ce que l’investissement solidaire ?

L’investissement solidaire est un investissement qui repose sur deux principes moteurs : soutenir les entreprises non-cotées qui ont une mission sociale déclarée (il existe notamment en France un agrément solidaire pour identifier ce type de structure) à destination de personnes fragilisées par les aléas de la vie (personnes exclues du marché du travail, personnes âgées ou handicapées, familles sans domicile fixe…) et s’assurer de la pérennité économique des structures financées.

Attention, ce n’est ni du don ni de la philanthropie car c’est un investissement qui recherche à la fois un impact social fort et en parallèle la possibilité d’un retour financier, même s’il est symbolique. De très nombreuses activités sont soutenues par l’investissement solidaire. BNP Paribas Investment Partners est notamment très actif dans les domaines d’action suivants : l’accès à l’emploi, la microfinance et le soutien à l’entrepreneuriat, l’accès au logement, et l’hébergement de personnes dépendantes.

  • Comment mesure-t-on l’impact social d’un investissement solidaire?

La mesure de l’impact social des entreprises solidaires soutenues est très importante car elle nous permet de nous assurer que nous sommes bien conformes à l’objectif de gestion de nos fonds solidaires, à savoir la création d’un impact social fort. C’est aussi un moyen de suivre les résultats sur le terrain des entreprises investies.

Nous avons donc créé avec ces dernières des indicateurs de performance sociale adaptés aux domaines d’action visés par nos investissements. Par exemple, pour l’accès au logement nous évaluons le nombre de bénéficiaires ainsi que le nombre d’accompagnateurs qui les aident à réapprendre les gestes du quotidien (entretenir un logement, gérer un budget…) ; pour l’accès à l’emploi c’est le nombre de personnes employées en contrat d’insertion dans les structures financées ainsi que le taux de retour à l’emploi attestant de la robustesse de leur projet d’insertion qui sont mesurés.

Jacky Prudhomme - Forum Convergences

Ces indicateurs parlent d’eux-mêmes car ils mettent en lumière les résultats concrets en termes d’insertion de personnes fragilisées. Nous consolidons ainsi des données agrégées pour chacun de nos portefeuilles solidaires, que nous publions dans un rapport de performance sociale distribué à l’ensemble des porteurs de part de nos fonds. Nous en profitons ainsi pour valoriser les entreprises remarquables dans lesquelles nous avons investi.

  • Le thème 2015 du Forum Convergences est « Zéro exclusion, Zéro carbone, Zéro pauvreté ». En quoi la finance solidaire peut-elle contribuer à relever ce défi ?

Le Zéro exclusion et le zéro pauvreté sont clairement visés par l’investissement solidaire qui se concentre sur le soutien financier aux acteurs de l’économie sociale et solidaire, dont la mission sociale est la lutte contre toutes les formes d’exclusion en remettant des personnes fragilisées par la vie sur le chemin du travail, de l’accès à un logement, de l’accès à la mobilité pour les déplacements domicile-travail, ou bien encore de l’accès à des structures d’hébergement pour les personnes âgées ou dépendantes.

Sans être une cible directe, le zéro carbone est aussi appréhendé par l’investissement solidaire via notamment la rénovation et l’isolation de logements sociaux qui seront moins énergivores ou bien encore la promotion des circuits courts, notamment dans l’agriculture de proximité ou le recyclage de produits en fin de vie (ordinateurs, vêtements).

 

Jacky Prudhomme interviendra le 09 septembre à 10h au Salon Bertrand de l’Hôtel de Ville.

 

Pour aller plus loin …