La banque d'un monde qui change

Forum Convergences - Point de vue d’expert : face aux enjeux de la déforestation

  • 08.09.2015

A l’occasion du Forum Mondial Convergences, Elisa Vacherand (Responsable des politiques de financement et d’investissement de BNP Paribas) répond à quelques questions sur le thème de la déforestation et ses enjeux pour BNP Paribas.

  • En quoi BNP Paribas est-il concerné par les enjeux de la déforestation ?

BNP Paribas a deux types d’impacts sur la déforestation. Il y a tout d’abord ses impacts directs, qui sont liés à sa consommation propre de papier. Dans ce domaine, BNP Paribas s’est engagé à réduire de 15% sa consommation entre 2012 et 2015, à augmenter l’utilisation de papier responsable et à encourager les collaborateurs au recyclage.

En tant qu’institution financière, nous avons également une responsabilité sur les impacts négatifs que peuvent avoir les activités de nos clients sur l’environnement. C’est la raison pour laquelle nous encadrons avec attention nos financements et investissements dans les secteurs les plus sensibles, à travers des politiques dédiées. Le risque spécifique de déforestation est couvert dans nos politiques sur les secteurs agricoles et forestiers.

Il s’agit d’une attente qu’ont de plus en plus de parties prenantes envers le Groupe et qui entre dans l’engagement que nous avons pris de favoriser la transition énergétique et de lutter contre le dérèglement climatique.

  • Quelles sont les actions concrètes qui sont mises en place pour encadrer les impacts négatifs que pourraient avoir les clients sur la déforestation ?

Depuis 2010, BNP Paribas a élaboré huit politiques de financement et d’investissement, parmi lesquelles trois sont centrées sur les enjeux de déforestation : la pâte à papier, l’huile de palme et depuis cet été, l’agriculture. Elles représentent un engagement particulièrement fort de la part de BNP Paribas puisqu’elles vont au-delà de la réglementation et s’appliquent dans tous les métiers et dans tous les territoires où nous sommes implantés.Elisa Vacherand - Forum Convergences

Ces politiques publiques fixent des conditions indispensables à respecter pour les clients, comme par exemple le fait de ne pas s’implanter sur des sites protégés ou de s’assurer que leurs activités n’ont pas d’impacts négatifs sur des forêts à haute valeur de conservation. Elles intègrent également des critères d’évaluation, visant à encourager les clients à intégrer les meilleures pratiques en matière de gestion forestière.  

Nous échangeons également beaucoup avec nos pairs, des ONG et des experts du secteur au travers d’initiatives comme le Soft Commodities Compact de la Banking Environment Initiative. Ce dispositif unique, qu’a rejoint BNP Paribas en 2014, vise à mobiliser tout le secteur bancaire pour transformer les chaînes d'approvisionnement des matières premières agricoles, et à demander à leurs clients d’atteindre un niveau zéro de déforestation nette d'ici 2020.

  • Le slogan de l’édition 2015 du forum Convergences est « Zéro exclusion, Zéro carbone, Zéro pauvreté », comment les politiques de financement du Groupe s’insèrent-elles dans cet objectif ?

Le Groupe a à cœur de réduire son empreinte environnementale  et c’est la raison pour laquelle des politiques d’investissement spécifiques ont été développées pour couvrir des sujets comme l’exploitation agricole et forestière ou la production d’électricité à partir du charbon, activités très émettrices de carbone.  

En parallèle une attention particulière est portée au financement des énergies renouvelables et des infrastructures vertes. La Banque a ainsi financé ou conseillé 100 projets dans ce domaine, représentant à fin 2014 une capacité installée de plus de 12500 MW, soit la consommation annuelle de plus de 13 millions de ménages français. 

Plus largement, il est important de noter que toutes nos politiques sectorielles intègrent aussi des critères sociaux afin de lutter contre le travail forcé et agir pour le respect des droits de l’Homme.

 

Retrouvez Elisa Vacherand aux côtés entre autres de représentants de Greenpeace, WWF France et du Directeur Développement Durable de Nestlé France le 08/09/2015 à 14h30 dans la Salle des Engrenages du Palais Brongniart pour une table ronde sur « Comment gérer les risques d'approvisionnement liés à la déforestation ? ».

 

Pour aller plus loin …