La banque d'un monde qui change


Un leader incontestable. Voilà ce qu'est devenu BNP Paribas au Luxembourg. BNP Paribas Luxembourg, avec 1 500 employés, était un acteur incontournable de la place financière, notamment dans la Banque Privée et le métier Titres.

Fortis détenait la pépite BGL, une banque presque centenaire employant 2 500 personnes, occupant la première place sur le marché des entreprises et la deuxième auprès des particuliers.
« La somme des deux est très complémentaire », observe Eric Martin, président du Comité de direction de l'entité nouvellement créée BGL BNP Paribas. « Elle apporte au groupe un réseau, qui fait du Luxembourg notre quatrième marché domestique, et nous offre une position de leader incontestable dans deux métiers : en custody et administration de fonds, pour le métier Titres, et en Banque Privée, où nous sommes premiers au Luxembourg avec 10 à 11 % de part de marché et 27 milliards d'euros d'actifs », ajoute-t-il.

Une offre complète

Avec 4 000 collaborateurs, le nouvel ensemble est aussi le « deuxième employeur privé du pays, et le premier dans le secteur financier », et est présent dans tous les métiers du groupe : Banque de détail, Banque Privée, Titres, Banque d'Investissement et de Financement (CIB), Immobilier (BNP Paribas Real Estate), Assurance-Vie (Cardif et Fortis Vie). « Par ailleurs, Arval était présent dans le Grand-Duché et n'avait pas d'équivalent chez BGL, qui avait en revanche une activité de Leasing, alors que BNP Paribas Lease Group était absent du Luxembourg. Là encore, nous sommes complémentaires », souligne Eric Martin.