La banque d'un monde qui change

Flex Office, télétravail : repensons le bureau

  • 22.02.2018

Selon une récente étude de l’observatoire Actinéo, les actifs seraient de plus en plus adeptes du travail nomade. D’ores et déjà, près de la moitié d’entre eux travaillent occasionnellement en dehors des locaux de l’entreprise. Télétravail, bureaux agiles ou lieux collaboratifs, côté espace de travail, la tendance est à la flexibilité. Décryptage.

Ça bouge dans les entreprises

S’ils restent la norme pour 67 % des actifs en bureau, les postes individuels (fermés ou en espace collectif) cèdent progressivement la place à de nouvelles organisations du travail. 

En France, la moitié des actifs en bureau travaillent parfois hors de leur entreprise, et 28 % d’entre eux le font régulièrement. Ils exercent à distance plusieurs fois par semaine, depuis chez eux ou un autre lieu : c’est ce que l’on appelle le télétravail.

Les locaux de l’entreprise n’échappent pas à la tendance. Avec le flex office, le salarié n’a pas de bureau attribué, mais peut choisir de travailler dans différents espaces selon ses besoins : poste individuel ou salle de réunion en accès libre, bulle de confidentialité… Il lui arrive même de partager son bureau du jour avec d’autres collègues : c’est le principe du desk sharing, où le mobilier et les systèmes informatiques sont mis en commun entre plusieurs collaborateurs.

Les entreprises ont bien compris cette tendance et sont de plus en plus nombreuses à insuffler de l’agilité dans leurs propres bureaux, en proposant des espaces de travail modulables, multitâches et flexibles. Le bureau devient un lieu aux mille facettes : espace de travail individuel ou collaboratif, lieu de socialisation et de créativité, plateforme d’accueil des parties prenantes (clients, partenaires, start-up...), hub propice aux rencontres et aux événements… C’est en outre un lieu fluide où les déplacements à pied sont encouragés. 

La fin du bureau fixe : les raisons d’une tendance qui monte

Ces nouveaux modes d’organisation du travail répondent à l’évolution des besoins des collaborateurs et à la digitalisation des comportements. 

Équipé de ses terminaux mobiles – smartphone, tablette ou ordinateur portable – connecté à internet en permanence, un salarié peut désormais travailler depuis n’importe où. Et avec la même efficacité qu’au bureau, grâce aux nouveaux outils collaboratifs, visio-conférence et messagerie instantanée. Cette approche sied aux entreprises qui tendent vers le « zéro papier ». 

En effet, le bouleversement des pratiques professionnelles avec la multiplication des espaces de travail partagés où le document papier laisse la place au document numérique accessible à tout moment et sur tout support favorise la tendance du paperless. Avec, à la clé, des économies de coûts en immobilier. 

> Notre responsabilité environnementale

Avec cette connectivité accrue, une envie de flexibilité se dessine : 20 % des actifs en bureau aimeraient choisir leur lieu de travail selon leurs besoins. Cette plus grande liberté et autonomie contribueraient non seulement à leur productivité, mais aussi à leur bien-être et au maintien de l’équilibre vie personnelle / vie professionnelle. 

Des lieux de travail plus agiles reflètent aussi la nouvelle posture managériale des entreprises. Moins hiérarchiques et cloisonnées qu’autrefois, celles-ci tendent désormais à favoriser les organisations souples, transverses et décentralisées, où l’information circule mieux et la collaboration est encouragée.

BNP Paribas, un acteur de la transformation du Grand Paris

A Paris et en proximité, BNP Paribas a adopté une stratégie d’implantation favorisant les nouvelles façons de travailler.

Une stratégie de long terme liée en partie à l’évolution de la taille du Groupe (aujourd’hui près de 30 000 collaborateurs à Paris et en proximité), tenant compte des enjeux d’accessibilité inhérents au développement du Grand Paris.

S’inscrivant dans la stratégie de transformation et de croissance du Groupe (BNP Paribas Way et Plan de Développement 2020), cette démarche permet ainsi :

  1. Le rajeunissement du parc immobilier et le développement de bâtiments éco-responsables : des bâtiments plus performants énergétiquement, une réduction de la consommation d’énergie et un meilleur traitement des déchets.
  2. Des espaces de travail qui favorisent une nouvelle manière de travailler : plus digitaux, plus collaboratifs, plus de grands espaces de rencontres, plus de liberté de choisir où travailler, une offre de services aux collaborateurs enrichie.
  3. Un renforcement de la mobilité avec la mise en place du télétravail afin de renforcer l’équilibre vie pro/perso.


Travailler chez BNP Paribas #Paris&Proximité

A lire aussi

Votre avis nous intéresse ! Participer à notre sondage