La banque d'un monde qui change

Comment les Européens payent-ils lorsqu’ils voyagent ?

  • 01.12.2015

En Europe, les paiements par carte bancaire ne cessent d’augmenter, aussi bien en nombre de transactions qu’en volume global de dépenses. Mais curieusement, les touristes européens, lorsqu’ils quittent leur pays, sont moins enclins à régler par carte. Et plus ils voyagent loin, plus ils préfèrent l’argent liquide. 

La carte bancaire, plébiscitée en Europe…

La carte bancaire confirme son succès en Europe. Les dernières statistiques publiées par la Banque  Centrale  Européenne (BCE), en octobre dernier, révèlent en effet que le nombre  de  cartes  ayant  une  fonction  de  paiement  atteignait, en 2014, dans l’Union Européenne, 766 millions. Ce qui représente près de 1,5 carte de paiement par habitant ! Quant au nombre  de  transactions  par  carte, il a augmenté  de  8,8 %, pour s’établir à 47,5 milliards. Soit une valeur totale de 2 400 milliards d’euros réglés par carte bancaire, dans l’UE, en 2014.

Ces chiffres semblent confirmés par une étude de Visa Europe, publiée en août 2015 : réalisée dans 16 pays européens (1), cette étude révèle que 69% des européens préfèrent payer par carte dans leur pays. 

…mais délaissée par les touristes européens !

Mais curieusement, une fois passée leur frontière, de nombreux touristes européens changent de comportement : ils sont 64 % à ne jamais utiliser leur carte à l’étranger. 

Et les raisons avancées pour préférer l’argent liquide sont souvent erronées.
Par exemple ? 48 % des touristes européens croient qu’il est plus coûteux de retirer des espèces sur place que de convertir son argent à l’aéroport. Une étude précédente, conduite par l’institut Forward Thinking, a pourtant prouvé le contraire.
Et comme 85 % privilégient l’utilisation des espèces à l’étranger, par rapport à d’autres moyens de paiement, ils doivent voyager avec l’argent nécessaire à leur séjour. 

Leurs motivations ? 

  • Ils craignent de ne pas pouvoir régler leurs achats s’ils n’ont pas de liquide. Pourtant, les cartes bancaires sont acceptées dans 200 pays, par plus de 38 millions de commerçants.
  • 51 % des touristes européens estiment qu’il est plus sûr de payer en espèces que par carte. Pourtant, une carte perdue ou volée peut être remplacée, contrairement aux espèces !

Quand la distance déforme les perceptions…

Les craintes sont toutefois différentes selon la destination. La plupart des touristes européens estiment que leur carte sera acceptée en Europe de l’Ouest – en particulier en Allemagne (97 %) ou au Royaume-Uni (95 %).
Mais ils sont persuadés que leur carte de paiement ne le sera pas au Cambodge (pour 86 % des touristes européens), au Maroc (pour 65 %) ou en Argentine (pour 53 %). 
Plus étrange encore, un pays où leur langue maternelle est employée leur semble plus propice à l’utilisation de la carte. Ainsi par exemple, les touristes espagnols pensent volontiers que leur carte de paiement sera acceptée en Argentine.

La carte bancaire, idéale en voyage 

  • Au sein de l’Union Européenne, les pays ont adopté un standard commun de carte à puce et l’utilisation de la carte bancaire est aussi sûre qu’en France. Mais même dans les pays où, plutôt que de taper un code, vous signez une facture, vous bénéficiez d’une protection en cas de fraude, grâce à la garantie des transactions associée à la carte. 
  • Dans toute la zone euro, le paiement par carte bancaire n’entraine aucun frais bancaire.
  • Dans la zone euro, 5,4 millions de commerçants acceptent la carte de paiement. 
  • Dans l’Union Européenne, 490 000 distributeurs automatiques de billets (DAB) sont à votre disposition !

(1) Enquête menée par l’institut Populus dans 16 pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Pologne, Espagne, Suède, Turquie, Autriche, République Tchèque, Irlande, Norvège, Danemark, Belgique, Finlande, Suisse) auprès de 2.000 personnes pour Visa Europe.