La banque d'un monde qui change

Un euro faible pour longtemps : le point sur la semaine économique

  • Jean-Luc Proutat Economiste
  • Paris
  • 06.01.2017
  1. L'euro à nouveau très bas contre le dollar
  2. Une situation qui devrait perdurer...

A moins de 1,05 dollar le 5 janvier, l’euro s’échange contre la monnaie américaine à l’un de ses plus bas niveaux depuis 15 ans. Il est aussi largement sous-évalué par rapport à sa parité de pouvoir d’achat (1,30 dollar),une situation qui avantage les exportateurs européens et devrait se prolonger.

En cause, les politiques monétaires en complet déphasage de la Réserve fédérale des Etats-Unis (Fed) et de la Banque centrale européenne (BCE). Alors que l’une a enclenché le relèvement de ses taux directeurs, l’autre maintient résolument sous l’étiage de zéro le loyer de l’argent. Pendant moderne de la planche à billets, la politique d’assouplissement quantitatif s’est interrompue en octobre 2014 outre-Atlantique, tandis qu’elle se prolonge au rythme de 80 milliards d’euros par mois (bientôt 60) en zone euro. Conséquence, l’écart de rémunération, déjà record, qui préside à l’affaiblissement de la monnaie unique, se creuse encore.

Télécharger l'édito "Un euro faible pour longtemps" 

Votre avis nous intéresse ! Participer à notre sondage