La banque d'un monde qui change

Nos engagements en faveur de la transition énergétique et de la préservation du climat

  • 24.09.2018

La lutte contre le réchauffement climatique et pour la protection de la biodiversité est un combat global. Banque de référence en matière de finance et d’investissement durable, BNP Paribas poursuit sa stratégie de développement raisonné, en tenant compte des impacts sociétaux et environnementaux de l’ensemble de ses activités sur tous les territoires. Aperçu des engagements du Groupe.

Dès 2011, le Groupe BNP Paribas a affirmé sa volonté de participer à la construction d’un avenir durable et pris des engagements forts, encadrant ses activités par des principes et initiatives mondiaux promouvant une finance bas carbone. Une politique volontariste qui s’appuie sur une conviction forte : la transition énergétique représente un vivier d’opportunités pour le Groupe comme pour l’économie dans son ensemble. En ligne avec l’accord de Paris de 2015, BNP Paribas souhaite aujourd’hui contribuer à l’objectif de limiter le réchauffement climatique en deçà de 2°C.

Dans le cadre de sa Responsabilité environnementale, le Groupe mène ses actions selon 3 axes principaux

  • L’accompagnement de nos clients dans la transition vers une économie bas carbone.
  • La diminution de l’empreinte environnementale liée à notre fonctionnement propre.
  • Le développement de la connaissance et le partage des meilleures pratiques environnementales.

  • Jean-Laurent Bonnafé

    Administrateur-Directeur Général de BNP Paribas

    « Dans cette course contre la montre, le secteur bancaire et financier doit être aux avant-postes de la construction de l’économie bas carbone. Moteur de l’économie et à la croisée de tous les acteurs – particuliers, entreprises et investisseurs –, la banque est capable d’en changer la donne. À travers ses leviers de financement et d’investissement, elle peut inciter avec force ses clients à s’engager pour répondre à l’urgence de la situation. »

Nous agissons en faveur de la transition énergétique et de la préservation du climat.

BNP Paribas a fait du changement climatique une priorité depuis plusieurs années. Le Groupe a ainsi mené plusieurs initiatives pour financer les infrastructures d’énergies renouvelables, investir dans la recherche climatique, s’engager auprès de partenaires clés ou encore aider ses clients à atteindre leurs objectifs en matière d’efficacité énergétique.

Diminuer notre empreinte environnementale

Fin 2017, BNP Paribas a atteint son objectif de neutralité carbone. Depuis 2012, le Groupe a en effet mené une politique active de réduction de ses émissions de CO₂ à travers un dispositif d’efficacité énergétique des bâtiments, des data centers ou encore l’optimisation des déplacements professionnels. Les émissions résiduelles sont compensées depuis 2017 grâce au projet Kasigau de Wild Life Works : un programme de préservation et de restauration de 200 000 hectares de forêt au Kenya. Sur le long terme, un nouveau programme de compensation carbone a été officialisé en janvier 2018 avec la fondation GoodPlanet afin de mettre en place 13 000 bio-digesteurs en Inde.

Dans un autre registre, le Groupe collabore avec ses fournisseurs pour réduire l’empreinte environnementale des produits et services achetés, en favorisant par exemple le papier responsable ou encore les fournitures issues du recyclage.

Photo ©Lisa Kristine / Wildlife Works

Nous désengager du secteur des énergies fossiles (charbon, pétrole et gaz)

Partenaire historique du secteur de l’énergie, notre objectif est de devenir une banque de référence pour la finance et l’investissement durables. Dans cet objectif, le Groupe a décidé de cesser le financement des activités les plus polluantes telles que : 

  • l’extraction de charbon, que ce soit via les projets miniers ou via les sociétés minières spécialisées dans le charbon qui n’ont pas de stratégie de diversification,
  • les centrales électriques à base de charbon,
  • les projets majoritairement dédiés au transport et à l’exportation de gaz et de pétrole de schiste ou de pétrole issu des sables bitumineux,
  •  les projets d’exploration ou de production de gaz et de pétrole en Arctique

Le Groupe s’engage à ne financer que les entreprises productrices d’électricité qui ont une stratégie de réduction de la part de charbon dans leur production au moins aussi ambitieuse que celle de leur pays.

Soutenir les acteurs de la greentech

BNP Paribas investit toujours plus dans le secteur des énergies renouvelables, avec un objectif de 15 milliards d’euros de financements d’ici à 2020. Le Groupe porte une attention particulière aux greentechs engagées dans la transition énergétique, auprès desquelles il investira 100 millions d’euros d’ici 2020.

En 2016 et 2017, le Groupe a par exemple investi 5,5 millions d’euros en equity dans Heliatek, une start-up qui produit des films photovoltaïques organiques contribuant à la décarbonisation de la production d’électricité des bâtiments. 

Innover et promouvoir la finance verte 

BNP Paribas propose une gamme de produits et services « verts » et des outils permettant d’assurer le contrôle des investissements. 

BNP Paribas est d’ores et déjà l’un des leaders mondiaux sur le marché des obligations vertes (Green Bonds) : en 2017, 5,3 milliards d’euros de placements ont été enregistrés, et, entre le 1er avril 2017 et le 31 mars 2018, la banque a notamment été chef de file conjoint de 20 opérations d'obligations vertes.  

BNP Paribas propose une gamme de produits et services « verts » et des outils permettant d’assurer le contrôle des investissements.

Pour concilier performance et impact positif, BNP Paribas Asset Management propose aussi une large gamme de fonds verts, investis notamment sur les énergies alternatives et l'efficacité énergétique. Fin 2017, ces fonds représentaient 5,5 milliards d'euros d'encours décarbonnés

Aujourd'hui, les activités de BNP Paribas ont permis de diriger 155 milliards d’euros vers la transition énergétique et l’atteinte des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies.

EN SAVOIR PLUS SUR BNP PARIBAS & LES ODD

Accompagner les projets écologiques de nos clients particuliers 

Des offres de crédit incitatives sont proposées aux clients particuliers dans les réseaux de la banque de détail, comme par exemple le prêt auto vert à 1 % pour l’achat d’une voiture hybride ou électrique lancé en France fin 2017. 

Ou par exemple, Le prêt Boost’Chauffe, au taux de 1% pour financer un nouvel équipement de chauffage ou d'eau chaude, proposé par BNP Paribas Personal Finance et ENGIE permettant ainsi d'améliorer l'efficacité énergétique en France.

©nblxer.

Maîtriser le risque carbone 

Afin de lutter contre la pollution carbone et promouvoir une économie plus durable, le Groupe BNP Paribas a décidé : 

  • d’utiliser progressivement un prix du carbone interne pour évaluer la résilience de ses clients au changement climatique,
  • mesurer, maîtriser et publier régulièrement l’empreinte carbone des actifs gérés pour compte de tiers par BNP Paribas, conformément au Montreal Carbon Pledge dont BNP Paribas Asset Management est signataire,
  • réduire l’empreinte carbone des actifs gérés pour compte de tiers par BNP Paribas, conformément au Portfolio Decarbonization Coalition dont BNP Paribas Asset Management est signataire,
  • renforcer les activités de plaidoyer sur le risque carbone au sein des entreprises opérant dans l’industrie pétrolière et gazière, dans lesquelles le Groupe investit pour compte de tiers.

En 2017, BNP Paribas Asset Management a porté à plus de 180 le nombre de fonds actions de son portefeuille dont elle mesure et publie l’empreinte carbone (contre 100 fonds actions en 2016), représentant un montant de 51,5 milliards d’euros. Cette initiative répond aux exigences du Montréal Pledge signé par BNP Asset Management ainsi que par BNP Paribas Cardif

Nouer des partenariats stratégiques avec des acteurs-clés

Pour inciter à des comportements plus responsables, BNP Paribas agit en dehors de son écosystème pour mener ou accompagner des initiatives éco-responsables. 

Cela passe notamment par la signature d’accords et de partenariats avec des organisations supranationales afin d’assurer le développement et le partage des meilleures pratiques environnementales. 

  • Le 10 juillet 2018, BNP Paribas a rejoint l’initiative act4nature, lancée notamment par Entreprises Pour l’Environnement (EPE) de la Fondation GoodPlanet, avec pour objectif de mobiliser les entreprises afin de protéger, valoriser et restaurer la biodiversité.
  • BNP Paribas Suisse (SA) a conclu en 2017 un partenariat avec la Fondation Solar Impulse afin d'aider à réunir 1000 solutions rentables qui contribueront à la protection de l’environnement. Depuis 2018, ce partenariat s'est étendu au niveau du Groupe.
  • BNP Paribas a rejoint en décembre 2017 la Breakthrough Energy Coalition de Bill Gates. Son objectif : accélérer la mise sur le marché des innovations relatives aux énergies propres.  
  • Deux programmes de mécénat soutenus ou développés par la Fondation BNP Paribas afin de favoriser la recherche climatique : le programme Climate initiative et le One Planet Fellowship
  • Le Groupe a enfin noué un partenariat avec le Programme Environnement des Nations Unies. L’objectif : créer des partenariats collaboratifs pour mobiliser les capitaux nécessaires à une croissance économique durable dans des pays émergents. L’objectif de capitaux mobilisés est de 10 milliards de dollars d’ici 2025.

BNP Paribas s’associe également à de multiples événements internationaux d’action et de sensibilisation autour de la protection de l’environnement et du réchauffement climatique.

En savoir plus sur notre engagement en faveur de la transition énergétique

Crédit Photo ©Synergos Institute/Flickr

Nous agissons pour préserver la biodiversité et les ressources naturelles.

BNP Paribas a adopté des politiques visant à protéger les écosystèmes lors de financement d’activités pouvant les impacter, avec des critères obligatoires que le Groupe demande à ses clients de respecter pour bénéficier de ses services financiers.

Protéger les forêts comme réservoirs de biodiversité 

BNP Paribas vise à s’assurer que ses activités ne concourent ni à déforester ni à dégrader des forêts, au travers de l’initiative Zero Net Deforestation du Soft Commodities Compact, conjointement élaborée par le Consumer Goods Forum et la Banking Environment Initiative, dont les signataires s’engagent à éliminer la déforestation de leurs chaînes de valeur amont et aval d’ici à 2020.

Afin de concrétiser cette position, BNP Paribas prête une attention spéciale à la protection des forêts dans le cadre de ses relations avec des clients opérant dans les secteurs de l’agriculture, de l’huile de palme, de la pâte à papier et de l’extraction minière, où les atteintes aux forêts et à la biodiversité peuvent être importants. 

> Comment nous encadrons nos financements et investissements dans les secteurs sensibles

Photo ©APZBNF - Crédits : APZBNF

Préserver les ressources en eau

BNP Paribas cherche à s’assurer que ses activités ne concourent pas à gaspiller ou polluer l’eau, notamment dans les régions du monde où cette ressource est particulièrement sous pression. 

Pour bénéficier des services financiers du Groupe, il est demandé aux clients, dans les secteurs de l’agriculture et de l’extraction minière, d’avoir des politiques de gestion de l’eau visant à en optimiser la consommation et à maîtriser les impacts pour les autres usages, particulièrement dans les zones de stress hydrique ; et à gérer leurs effluents, pour limiter la pollution.

Minimiser la pollution atmosphérique

BNP Paribas cherche à s’assurer que ses activités ne concourent pas à augmenter la pollution de l’air, notamment dans les zones à forte densité de population.

Pour bénéficier des services financiers du Groupe, il est demandé aux clients des secteurs de l’agriculture et de l’huile de palme d’avoir mis en place des politiques internes qui prohibent la technique du brûlage et qui minimisent l’usage de produits phytosanitaires, qui sont aussi des polluants atmosphériques importants. 

Plus globalement le Groupe souhaite que ses clients minimisent les émissions polluantes d’oxydes de soufre (SOx), d’oxydes d’azote (NOx) et de particules fines (PM), dans les secteurs comme l'énergie ou le mining. 

Promouvoir l’économie circulaire

BNP Paribas cherche à s’assurer que ses activités ne concourent pas à augmenter la raréfaction des ressources naturelles, minérales et non minérales, et cherche à favoriser l’économie circulaire partout où ce concept est pertinent.

BNP Paribas soutien la transition vers une économie circulaire de trois façons : il en finance les acteurs et notamment ceux qui innovent, il développe l’économie de la fonctionnalité au travers de son offre de location financière (leasing), et il s’engage dans le cadre de son propre fonctionnement.

BNP Paribas finance directement de nombreux acteurs de l’économie circulaire clients de ses marchés domestiques, comme par exemple l’entreprise Moulinot en France (spécialisée dans la revalorisation des déchets alimentaires par le lombricompostage) ou Building Integrated Greenhouses en Belgique. 

En complément, certaines activités du Groupe participent en tant que telles à l’économie circulaire. BNP Paribas Real Estate a mené certains projets immobiliers d’une manière économiquement et écologiquement sobre avec le collectif d’architectes Encore Heureux. Quant à Arval et BNP Paribas Leasing Solutions, l’activité de leasing qu’ils proposent est un service fondé sur l’utilisation d’un bien plutôt que sur sa possession, optimisant ainsi l’utilisation des actifs et gérant l’ensemble de leurs cycles de vie. Par exemple, le projet Kintessia de BNP Paribas Leasing Solutions est exemplaire de l’économie circulaire. Première plateforme B to B de location ou de vente de matériel de transport, de BTP et agricole, Kintessia augmente l’utilisation de matériel d’occasion et le taux d’utilisation du matériel existant. Ce projet a été lauréat des prix de l’innovation internes 2017 de BNP Paribas.

À cette fin, BNP Paribas a adopté des politiques internes qui visent notamment à réduire, réutiliser et recycler à grande échelle les fournitures de bureau utilisées dans ses bâtiments, avec un focus particulier sur le papier et sur les équipements informatiques dont les traitements en fin de vie assurent un réemploi ou un recyclage matière aussi important que possible.

Création d’un département dédié à l’engagement : le développement durable au cœur de l’organisation 

Le 1er septembre 2017, BNP Paribas a créé une direction de l’Engagement d’entreprise, représentée au Comité Exécutif du Groupe. Cette direction définit et met en œuvre la stratégie de l’entreprise sur les questions de développement durable autour de trois grands axes : les choix de financements réalisés par la banque, l’impact des activités de BNP Paribas en tant qu’entreprise et l’engagement de ses employés

Pour cela, BNP Paribas se donne les moyens de promouvoir sa stratégie auprès de l’ensemble des collaborateurs dans les 73 pays où le Groupe est présent afin que ceux-ci jouent un rôle actif et portent cette politique.

Photo header ©Viktar Malyshchyts

A lire aussi

Toutes les actualités
Votre avis nous intéresse ! Participer à notre sondage