La banque d'un monde qui change

Dossier microfinance - BNP Paribas et l'ADIE, un partenariat historique aux multiples facettes

  • 04.06.2008

L'engagement du groupe et de la Fondation BNP Paribas, aux cotés de l'ADIE (Association pour le Droit à l'Initiative Economique) depuis plus de 15 ans, traduit l'indispensable responsabilité sociale de l'entreprise par des actions communes et pérennes en faveur de la création d'activités économiques et d'emplois.

Grâce au microcrédit, l'ADIE finance et accompagne des créateurs de très petites entreprises qui n'ont pas accès au crédit bancaire, à travers toute la France. Depuis sa fondation en 1988 par Maria Nowak, l'Adie a financé 44 000 micro-entreprises générant plus de 58 000 emplois, en s'inspirant du principe du microcrédit, développé au Bangladesh par le lauréat du Prix Nobel de la Paix 2006, Muhammad Yunus.

L'association propose, pour de petits projets de création ou de développement d'une activité, un financement adapté à hauteur de 10 000 € et un accompagnement aux microcréateurs.
Concrètement, cela signifie avoir accès à un prêt solidaire, des aides complémentaires (prêt d'honneur, EDEN, prime régionale, PCE, etc.), et, éventuellement, un prêt de matériel (véhicule, ordinateur, matériel de vente sur les marchés, ...). Les critères de sélection des projets soutenus par l'ADIE sont notamment la viabilité du projet et la motivation du porteur de projet.
L'apport en compétences humaines est essentiel au succès de l'Adie qui s'appuie sur un réseau de bénévoles à la retraite ou encore en activité pour accompagner les créateurs dans leur démarche.

Découvrez les témoignages en vidéo de deux créatrices d'entreprise clientes de l'ADIE :
Sabrina Riahi (Prothésiste mammaire) et Emilie Carbasa (Styliste)



Ce partenariat du groupe BNP Paribas avec l'Adie se traduit par des initiatives aux multiples facettes.

Mécénat

Mécène de l'ADIE depuis 1996, la Fondation BNP Paribas a renforcé son soutien à l'association en 2006 avec le lancement du Projet Banlieues. Cet appui, d'un montant de plus de 2 millions d'euros sur 3 ans est destiné à financer sept nouvelles antennes de microcrédit dans les zones urbaines sensibles. Ce soutien a déjà permis l'ouverture de six nouvelles antennes (à Marseille, Toulouse, Lyon, Evry, Aulnay-sous-Bois, Asnières-sur-Seine) et la création de près de 400 entreprises, représentant 480 emplois. Au-delà de l'aide financière et de l'appui en compétences apporté par Cetelem, des salariés du groupe BNP Paribas, parmi lesquels un nombre croissant de futurs retraités, s'investissent à titre bénévole pour accompagner les créateurs clients de l'Adie (projet JACadie).

Partenariat bancaire

BNP Paribas est la première banque commerciale à avoir engagé un partenariat national avec l'ADIE sur l'ensemble de son réseau (2 200 agences en France). Fin 2004, le groupe a noué avec l'association un partenariat bancaire destiné à faciliter l'accueil des créateurs dans les agences bancaires du groupe.
La ligne de crédit mise en place dès 1993 a progressivement augmenté au fil des années et a été portée en 2008 à 6,6 millions d'euros par an. BNP Paribas participe à hauteur de 10% des coûts d'accompagnement de chaque créateur supportés par l'ADIE et participe à concurrence de 30% à la couverture du risque.
Près de 900 projets ont d'ores et déjà été financés cette année et plus de 5 000 entreprises ont été aidées depuis l'origine.

Par ailleurs, depuis 2002, BNP Paribas Épargne Entreprise intègre l'ADIE dans son offre d'investissement socialement responsable, lui permettant ainsi de renforcer ses capitaux permanents.

Le volet solidaire du programme "Happy card" de Cetelem

En 2006, Cetelem a adapté son programme de fidélité "Happy card" destiné à tous ses clients titulaires d'une carte de crédit afin de proposer une nouvelle option : "Soyez solidaire". Depuis, tout client Cetelem participant au programme de fidélité "Happy card" a la possibilité d'offrir les points cumulés par l'utilisation de sa carte Cetelem à l'ADIE. Le montant total des dons sur une année est abondé de 50% par Cetelem.