La banque d'un monde qui change

Dialogue avec les Parties Prenantes : BNP Paribas s’engage avec le Comité 21

  • 03.08.2016

Fin 2015, BNP Paribas a ratifié les 7 Principes directeurs pour un dialogue constructif avec les parties prenantes, initiés par le Comité 21. Des principes qui font écho aux engagements RSE du Groupe.

Un dialogue indissociable de la démarche RSE

Le dialogue avec les parties prenantes fait partie de la démarche RSE d’une entreprise : la responsabilité sociale et sociétale, économique et environnementale ne peut en effet être assumée qu’à deux conditions :

  1. impliquer ses parties prenantes dans la démarche,
  2. tenir compte de l’impact des activités de l’entreprise sur ses parties prenantes.

Concrètement, une entreprise ne pourra raisonnablement prétendre assumer sa responsabilité sociétale si elle ne s’assure pas que ses fournisseurs suivent la même ligne de conduite. Par exemple : une entreprise manufacturière ne pourra revendiquer une démarche RSE si elle ne vérifie pas que ses fournisseurs de matières premières respectent bien les droits de l’homme ou minimisent leur impact environnemental.

Les 7 principes d’un dialogue productif

Pour que l’entreprise puisse mener une véritable démarche RSE, elle doit donc nouer un dialogue avec ses parties prenantes. Les principes à respecter pour engager un dialogue de qualité, constructif et productif ont été définis par le Comité 21 comme suit :

  1. se donner les moyens de changer
  2. prendre en compte les intérêts divers, voire divergents
  3. s’engager à choisir des parties prenantes et des enjeux pertinents
  4. impliquer toutes les parties prenantes en désignant un facilitateur externe ou interne
  5. respecter les valeurs du dialogue
  6. ancrer la démarche dans le temps et la durée
  7. rendre compte des résultats de la démarche à l’ensemble des acteurs

Qu’est-ce que le Comité 21 ?

Le Comité 21, né à la suite du Sommet de la Terre de Rio, est un réseau d’acteurs engagé dans la mise en œuvre opérationnelle du développement durable en France, au sein des organisations et sur les territoires. Il favorise le dialogue entre tous, accompagne le développement des démarches responsables, produit des études et analyses prospectives…

BNP Paribas, signataire des principes 

Fin 2015, BNP Paribas a ratifié les Principes directeurs pour un dialogue constructif avec les parties prenantes, manifestant ainsi son engagement à promouvoir des démarches de dialogue de qualité dans le cadre de sa responsabilité sociétale.

Par cette signature, le Groupe s’engage à respecter les sept principes définis.« Il est primordial d’être en mesure de comprendre les défis auxquels nos interlocuteurs sont confrontés afin de les intégrer dans nos prises de décisions. En ce sens, la signature de ces principes s’inscrit dans la démarche d’amélioration continue de BNP Paribas », soulignait alors Emmanuelle Bru, Responsable du dialogue avec les parties prenantes au sein de la Fonction RSE du Groupe.

Il est primordial d’être en mesure de comprendre les défis auxquels nos interlocuteurs sont confrontés afin de les intégrer dans nos prises de décisions.

Les engagements RSE du Groupe en filigrane 

Chacun de ces principes rappelle 1 ou plusieurs des 12 engagements de la démarche RSE du Groupe, organisée autour de 4 piliers : Responsabilité Économique, Responsabilité Sociale, Responsabilité Civique et Responsabilité Environnementale. Les principes du Comité 21 insistent également sur les notions d’engagement de longue durée ou d’amélioration continue : des concepts qui sont chers à BNP Paribas, et étroitement associés à sa politique RSE.