La banque d'un monde qui change

La croissance française surprend positivement : le point sur la semaine économique

  • 29.04.2016

Chaque semaine, la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas fait le point sur l'actualité économique.

  • La croissance a atteint 0,5% au T1 2016
  • L’embellie vient de la consommation des ménages et de l’investissement des entreprises

La croissance française a atteint 0,5% en variation trimestrielle au T1 2016, selon la première estimation du PIB publiée par l’INSEE ce matin. La hausse de l’activité est supérieure aux attentes (qui s’établissaient à 0,4%) et marque une accélération par rapport au T4 2015 (+0,3%). La bonne surprise est venue de la consommation des ménages, passée de - 0,1% au T4 2015 à 1,2%. Derrière cette embellie, il faut probablement voir les gains de pouvoir d’achat tirés de la baisse des prix du pétrole, et un effet de rattrapage après les attentats de novembre qui avaient pesé sur les dépenses des ménages en fin d’année dernière. L’autre bonne nouvelle provient de l’investissement, en hausse de 0,9% après 0,7% au T4 2015. L’amélioration concerne surtout les entreprises tandis que l’investissement des administrations publiques a très nettement ralenti et que celui des ménages continue de se contracter, quoiqu’à un rythme moindre. En définitive, la demande intérieure s’est raffermie permettant une croissance vigoureuse de l’activité malgré la contribution négative du commerce extérieur, touché par la baisse des exportations. Grâce à l’élan du T1, la croissance française est d’ores et déjà assurée de dépasser 1% en 2016. Reste à savoir si elle s’élèvera significativement au-delà. Il faudra pour cela que l’économie mondiale ne s’essouffle pas davantage et que le début d’amélioration constaté sur le marché du travail se confirme.

Thibault Mercier

  • En savoir plus : 

- Helicopter money

- Un air de déjà vu ?

- Le plan d'investissement Juncker suit son cours

Stabilité en demi-teinte du climat des affaires