La banque d'un monde qui change

BNP Paribas & Sustainable Finance Facility

  • 05.06.2018

BNP Paribas et l’UNEP, dans le cadre de leur accord ont annoncé samedi 2 juin, le « Zero Budget Natural Farming » dans le cadre de Sustainable India Finance Facility (SIFF) avec l’Etat indien de l’Andhra Pradesh.

Mobiliser des capitaux d'investisseurs autour de projets RSE

La plupart de ces causes écologiques ont du mal à trouver des investisseurs qui voient en elles un placement souvent risqué malgré une demande croissante de la part des épargnants pour des projets à impact positif. Cet écart entre la multitude de projets à impact positif qui n’arrivent pas à se financer et ces immenses capitaux dont disposent les investisseurs mondiaux crée donc ce qu’on appelle le « funding gap ». A ce jour, le « funding gap » s’élève à 7000 milliards de dollars de financements nécessaires à la réalisation des ODD en 2030, selon l’ONU.

C’est pourquoi, lors du One Planet Summit en décembre 2017, BNP Paribas et l’UNEP  ont signé un protocole d’accord ayant pour objectif de monter dans différents pays émergents, des dispositifs permettant de mobiliser les capitaux d’investisseurs autour de grands projets combinant écologie et lutte contre la pauvreté des populations locales.

En agissant en conformité avec sa politique d’engagement, BNP Paribas contribue à améliorer la rigueur et la qualité des projets et à construire des mécaniques de garanties avec l’aide des pouvoirs publics (Etats et Institutions financières multilatérales).

D’ici 2020, le Groupe s’est en effet engagé à porter à 15 milliards d’euros ses financements dans le domaine des énergies renouvelables, sachant que ses activités ont déjà permis de diriger 155 milliards d’euros vers la transition énergétique et l’atteinte des 17 Objectifs de Développement Durables de l’ONU.

> BNP Paribas s’associe au projet durable Zero Budget Natural Farming, en Inde

A lire aussi

Votre avis nous intéresse ! Participer à notre sondage