La banque d'un monde qui change

Retour sur l’histoire d’une des plus prestigieuses compagnies de danse contemporaine, accompagnée par la Fondation BNP Paribas depuis 1990.

  • Angelin Preljocaj

Né dans une famille albanaise réfugiée politique en France, Angelin Preljocaj, 58 ans, a fait des études de danse classique avant de s’orienter vers la danse contemporaine. Toutefois ses ballets contemporains ne se sont jamais éloignés du langage classique. Après un passage à New-York en 1980, durant lequel il travaille notamment avec Merce Cunningham, il crée la compagnie Preljocaj en 1985, renommée Ballet Preljocaj en 1996 lors de son arrivée à Aix-en-Provence ; d’abord à la Cité du Livre puis au Pavillon Noir inauguré en 2006. Dans toute sa carrière, il a chorégraphié 48 pièces pour sa compagnie ou pour les plus grands ballets internationaux. Le 30e anniversaire de la compagnie est d’ailleurs l’occasion de reprendre des pièces d’anthologie, comme son spectacle phare Roméo et Juliette (1990).

  • Le Ballet Preljocaj

Aujourd’hui le Ballet Preljocaj est une compagnie composée de 24 danseurs permanents qui tourne dans le monde entier (110 représentations par an), mais aussi, grâce au Pavillon Noir, un lieu de programmation qui accueille plus de 26 000 spectateurs chaque année, à Aix. Une politique d’actions en matière de sensibilisation et d’apprentissage de la danse contemporaine a également été mise en place pour en favoriser l’accès au plus grand nombre : performances dans l’espace urbain avec le GUID, répétitions publiques, studios ouverts ou stages de pratique...

  • Le 30e anniversaire

Une création : Retour à Berratham

Angelin Preljocaj présentera sa nouvelle création Retour à Berratham du 17 au 25 juillet au Festival d'Avignon dans la mythique Cour d’Honneur du Palais des Papes. Cette pièce pour onze danseurs et trois comédiens,  qui sera ensuite repris au Grand Théâtre de Provence, est créée sur un texte inédit de Laurent Mauvigner et une scénographie d’Abdel Abessemed.

 

Des redécouvertes : mes pièces new-yorkaises

Du 1er au 4 juillet, la compagnie reprend à son répertoire deux œuvres inédites créées en 1997 et en 2013 pour le New York City Ballet : La Stravaganza, pour lequel il avait choisi comme soliste Benjamin Millepied, aujourd'hui directeur du Ballet de l'Opéra de Paris, et Spectral Evidence. Deux autres pièces emblématiques sont reprises cette année : Empty Moves, et Roméo et Juliette.

Un temps fort : le cycle Afrique

Du 2 juin au lundi 13 juillet, le Pavillon Noir lance une invitation à des créateurs du continent africain comme la compagnie féminine de Germaine et Patrick Acogny et la Sud-africaine Nelisiwe Xaba.

 

  • Une histoire unique avec la Fondation BNP Paribas

C’est en 1990 que la Fondation BNP Paribas croise le parcours d’Angelin Preljocaj et lui accorde son premier soutien autour de la création du ballet Amer America. Un premier pas de deux qui va déboucher sur un partenariat de plus de quinze ans jusqu’en 2006, année où le chorégraphe prend la tête du CCN d’Aix-en-Provence. De la création d’Amer America (1990) à Fire skech (2006), du Val de Marne à Aix-en-Provence, la Fondation BNP Paribas a été le partenaire fidèle de la compagnie et de l’un des chorégraphes les plus talentueux de sa génération.

Forte de cette belle histoire de mécénat, la Fondation BNP Paribas s’est donc tout naturellement associée au 30ème anniversaire du Ballet Preljocaj.

 

Crédits photo : Jean-Claude Carbone