La banque d'un monde qui change

AAA : pourquoi pays et entreprises sont-ils notés ?

  • 08.09.2015

Les dégradations des notes attribuées à des pays ou des grandes entreprises font parfois la Une des journaux. Mais le rôle et le fonctionnement des agences de notation sont moins souvent décrits. Qui sont donc ces agences ? A quoi servent-elles ?

Qui sont ces agences de notation ?

Une agence de notation est une entreprise privée dont le rôle est d’évaluer la capacité d’un emprunteur, pays ou entreprise, à rembourser ses dettes. Pour ce faire, ces agences émettent des notes de crédit, analysant la solvabilité de l’emprunteur.

Les 3 plus grandes agences de notation mondiales, Fitch Rating Ltd, Moody’s et Standard and Poor’s, détiennent 95 % du marché.

Entreprises indépendantes, elles doivent toutefois depuis 2011 avoir obtenu un agrément de l'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA, « European Securities and Markets Authority ») pour exercer leur activité en Europe. L’ESMA dispose d’un pouvoir d’enquête, pour s’assurer que les agences respectent la réglementation européenne, et d’un pouvoir de sanction en cas de non-respect de cette réglementation.

Comment sont financées les agences de notation ?

Les agences de notation se font rémunérer soit par l’entité qui souhaite se voir attribuer une note (entreprise ou État), soit par l’entité qui va utiliser et analyser cette note (département d’analyse d’une banque, institution financière…).

À quoi servent les notes et comment sont-elles établies ?

En évaluant la solvabilité, les agences de notation délivrent des notes de crédit qui définissent le risque de crédit. Il s’agit du risque pour tout investisseur que l’emprunteur ne puisse pas le rembourser. Les notes des agences vont caractériser ce risque, du plus faible (catégorie d’investissement) au plus fort (catégorie spéculative).

Bien que leur système de notation ne soit pas standardisé, les notes de crédit vont être exprimées par une ou plusieurs lettres définissant le risque potentiel : de AAA à C ou D, selon les agences. Ces lettres peuvent être complétées par une « perspective », traduisant l’évolution possible de la note. Par exemple, une note de crédit accompagnée d’une perspective négative peut indiquer une dégradation à venir.

 pourquoi pays et entreprises sont-ils notés ?

Chaque agence de notation fonde son évaluation sur un calcul spécifique, prenant en compte des critères quantitatifs (données financières), qualitatifs (stratégie pour une entreprise, stabilité politique pour un État) et de contexte (évolution du secteur d'activité pour une entreprise, évolution des finances publiques pour un État).

La note finalement attribuée représente le risque de crédit, à un moment précis, de l’entité notée. Il s’agit de l’évaluation d’une agence de notation et non pas d’un conseil d’investissement.

Quelle valeur pour ces notes de crédit ?

Ces notes de crédit, associées à d’autres critères, sont prises en compte par les investisseurs pour gérer leur portefeuille. Une note dégradée signifie pour le prêteur un risque accru. Suivant la sensibilité du marché, l’investisseur aura tendance à se protèger davantage face au risque en exigeant un rendement supérieur et l’entité notée verra son coût de financement augmenter.

Le poids accordé par de nombreux investisseurs à la valeur des notes de crédit dans leurs choix d’investissement a donné une place centrale aux agences de notation sur les marchés financiers, jugé excessive par certains économistes. 

Les banques elles aussi sont évaluées par les agences de notation. BNP Paribas affiche régulièrement de bonnes notations. Ainsi, en mai 2015, Moody’s confirmait la notation A1 de BNP Paribas, tandis que Fitch Rating confirmait sa notation A+, tout comme Standard & Poor’s en juillet 2015.