La banque d'un monde qui change

Femmes entrepreneures : les tips d’Anne-Marie Gabelica pour réussir

  • 14.11.2018

Près d’un tiers des entrepreneurs en France sont aujourd’hui des femmes. Parmi elles, Anne-Marie Gabelica, fondatrice d’oOlution, jeune marque de cosmétiques 100 % naturelle et bio. Quels sont les grands moments qui ont changé sa vie d’entrepreneure ? Les conseils à donner à toutes et tous ? Partage d’expériences.

En 2010, vous avez décidé de lancer votre propre projet. Qu’est-ce qui vous a poussé à sauter le pas ? 

J’ai d’abord eu la chance de venir d’une famille d’entrepreneurs, j’ai donc toujours eu dans l’idée de monter mon activité. Le désir d’indépendance était bien ancré en moi. Mais c’est la nécessité d’aligner mon quotidien et mes valeurs qui m’a poussée à sauter le pas. Je travaillais à l’époque dans un grand Groupe et l’insatisfaction profonde que je ressentais à mon poste a été un véritable déclencheur.  

Je me suis très naturellement orientée vers un domaine que je connaissais bien de par mes études scientifiques et mes 8 ans d’expérience dans l’industrie cosmétique : la peau. Je suis partie du constat que notre peau est victime d’une trop grande injustice : la plupart des produits cosmétiques fondent leur efficacité sur un seul ingrédient alors que c’est une partie de notre corps très complexe. 

Je suis entrepreneure parce que je voulais aligner mon quotidien sur mes valeurs

Selon moi, aucun ingrédient ne peut répondre à tous les besoins de la peau ! J’ai donc souhaité mettre au point des produits plus élaborés. Mais je voulais aussi des produits plus naturels, réellement bénéfiques pour l’environnement. L’industrie des cosmétiques est en effet responsable de catastrophes environnementales comme la déforestation en Asie du Sud-Est, et ce dernier point me tenait particulièrement à cœur. Il s’agit d’une approche éthique de A à Z. Et c’est ainsi qu’est née ma marque de cosmétique 100% naturelle, bio et vegan, nommée oOlution

Être idéaliste n’est pas un défaut

De nombreuses personnes m’ont dit que je n’y arriverai pas, que j’étais trop « idéaliste » ou bien qu’il était illusoire de démarrer tout de suite avec un cahier des charges si exigeant. Mais l’exigence était justement la marque de fabrique et la raison d’être de ma démarche. C’est la conviction, la foi que j’avais de faire ce qui est juste qui m’a portée. Les réflexions pessimistes me faisaient sourire : être idéaliste n’a jamais été un défaut ! Surtout quand on a les pieds sur terre. 

Être une femme a paradoxalement été un avantage dans mon parcours : nous sommes en effet peu à entreprendre. 

Ce qui m’anime au quotidien ? Apporter du mieux-être individuel et collectif pour vraiment faire la différence. Je crois qu’en étant mieux informé, on peut changer nos comportements. C’est pour cela que je m’efforce de faire de la pédagogie. En plus d'un diagnostic de peau gratuit en ligne que j’ai développé et des articles que j'écris sur le blog d'oOlution, je réalise une chronique hebdomadaire « Bien dans ma peau » pour la Quotidienne de France 5. 

Se faire accompagner change la vie d’une entrepreneure : cela a été décisif pour moi 

Je me posais beaucoup de questions en tant qu’entrepreneure. J’ai entendu parler du mentoring de l’association WBMI (Women Business Mentoring Initiative), initiative bénévole pour les femmes entrepreneures. J’ai eu la chance d’avoir une formidable mentor, qui m’a challengée et permis d’évoluer rapidement. Ensuite, j’ai eu l’opportunité en 2016 d’aller suivre une semaine de cours dédiés aux entrepreneures à Stanford, aux États-Unis : le programme Femmes Entrepreneures de BNP Paribas Wealth Management. J’y ai rencontré d’autres femmes entrepreneures des quatre coins de la planète. 

Nous avons pu partager nos préoccupations, réfléchir et échanger sur nos problématiques communes, et il y a en avait beaucoup ! Cet accompagnement m’a permis de lancer mon activité dans les meilleures conditions et de continuer aujourd’hui à la développer. Pour les prochains mois, nous préparons, avec mon équipe, l’élargissement de la gamme et la sortie de produits pour le corps. Viendra ensuite le temps de l’international ! Nous avons de réels avantages pour mettre le cap sur l’international, avec notre marque 100 % naturelle et éthique. Une marque également made in France, et même made in Provence ! Un atout séduction non négligeable. 

Prendre soin de soi n’est jamais une option

Prendre soin de soi, cela commence par acheter des produits de soin en regardant l’étiquette. S’interroger sur les ingrédients des cosmétiques, comme sur ce que l’on met dans son assiette. Bref, avoir une routine beauté éclairée et consommer de manière responsable. C’est la raison pour laquelle je tiens tant à la pédagogie. Sinon, au quotidien, la méditation m’a beaucoup aidée, ainsi que manger en pleine conscience, en essayant de consommer moins de viande. Je sais que ce n’est pas toujours simple avec nos emplois du temps d’entrepreneur. J’éprouve moi-même des difficultés à m’y tenir, d’autant plus que je suis maman depuis l’année dernière ! 

Entreprendre nécessite d’y consacrer toute son énergie du matin au soir.

Votre réussite peut inspirer d’autres femmes : quels conseils pourriez-vous leur donner pour entreprendre et réussir à leur tour ? 

Mon meilleur conseil aux entrepreneurs débutants est de ne jamais sous-estimer ses besoins financiers, notamment en fonds de roulement. Entreprendre nécessite d’y consacrer toute son énergie du matin au soir. Mieux vaut donc ne pas avoir à angoisser sur des fins de mois difficiles.

Accompagner les femmes entrepreneures 

Banque pionnière dans le soutien des femmes entrepreneures, BNP Paribas a développé en France et à l’international des solutions adaptées à leurs besoins qui vont bien au-delà du simple financement d’activité. Par exemple depuis 2015, BNP Paribas Wealth Management en partenariat avec la Women Initiative Foundation, organise chaque année le Women Entrepreneur Program. Une semaine intensive de formation, d’ateliers et d’échanges à l’Université de Stanford pour 40 femmes entrepreneures accomplies, issues de secteurs d’activités variés et venues de différents pays. L’occasion pour les participantes de développer leurs compétences managériales, de renforcer leur réseau et d’identifier des nouvelles opportunités de business. 

Crédits photos : header ©Seed to Seed - Oolution // freebird7977 // Jacob Lund

A lire aussi

Toutes les actualités
Votre avis nous intéresse ! Participer à notre sondage