La banque d'un monde qui change

BNP Paribas : un acteur engagé dans la lutte contre le changement climatique

  • 03.10.2019

Convaincu de la nécessité pour les entreprises de jouer un rôle pour préserver la planète, BNP Paribas place aujourd’hui la lutte contre le dérèglement climatique au cœur de ses actions. Prises de parole, orientation stratégique du Groupe, dispositifs concrets… Retour sur quelques enjeux et actions menées par BNP Paribas.

L’activité humaine, grande responsable du réchauffement climatique…

Lors d’une conférence au Collège de France à laquelle a participé BNP Paribas et sa Fondation, Valérie Masson-Delmotte, directrice de recherche au CEA (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives) et co-présidente du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), a rappelé l’origine des dérèglements climatiques actuels : selon les études du GIEC, ils seraient 80 à 100 % dus à l'activité humaine. Le coût économique exact de ce réchauffement planétaire restant difficile à chiffrer, les prises de conscience tardent.

“ 7 Français sur 10 se déplacent toujours en voiture pour aller au travail. ”

Valérie Mas

co-fondatrice de WeNow, solution de monitoring de la consommation énergétique individuelle 

… et meilleur espoir pour lutter contre

En 2015, l’Accord de Paris approuvé par 195 parties lors de la COP21 s’est fixé pour objectif de limiter le réchauffement climatique à 2°C par rapport aux niveaux préindustriels. Les moyens pour y parvenir ? Diviser par 2 les émissions de gaz à effet de serre entre 2010 et 2030, et viser la neutralité carbone à l’horizon 2050. Pour Antoine Sire, cette ambition implique de former les jeunes aux enjeux scientifiques et techniques du réchauffement climatique dès le lycée : « Il nous faut notamment des ingénieurs pour concevoir les infrastructures du futur ». Autre maillon indispensable de la transition énergétique : les entreprises, qui doivent se mobiliser à leur échelle. 

BNP Paribas, accélérateur de la transition énergétique

Face à de tels enjeux, BNP Paribas a choisi d’aligner sa stratégie RSE sur les 17 Objectifs de Développement Durable fixés par l’ONU. Progressivement, BNP Paribas intègre la composante climatique dans sa méthodologie de notation des projets et entreprises financés. Depuis 2017, le Groupe ne finance plus les activités liées à l’exploitation des gaz de schiste. BNP Paribas a également choisi d’arrêter de renouveler les crédits accordés aux entreprises dans le secteur du charbon et refuse de soutenir les projets de forage (pétrole et gaz) en Arctique. 

Limiter les financements d'ACTIVITÉS polluantes nous permet de dégager les ressources qui financeront la transition énergétique.

Jean-Laurent Bonnafé, Administrateur directeur général de BNP Paribas

En interne, BNP Paribas multiplie les bonnes pratiques environnementales. Après avoir réduit ses émissions de CO2 et multiplié le recours aux énergies renouvelables, le Groupe est devenu neutre en carbone en 2017.

Encourager et accompagner nos clients 

BNP Paribas veut aller plus loin en permettant à ses clients, particuliers, TPE/PME, grands groupes et investisseurs, d’accélérer leur transition énergétique. Le Groupe propose ainsi un accompagnement global, du diagnostic au financement des solutions adaptées. « Nous voulons aider nos clients à opérer leur propre transition. Les entreprises ont la possibilité, avec notre soutien, d’améliorer leur empreinte environnementale. » Jean-Laurent Bonnafé, Administrateur directeur général de BNP Paribas.

De la même manière, la banque met en place des outils incitatifs comme le crédit à impact positif, un dispositif de prêt dont les taux favorisent les entreprises les plus engagées dans le développement durable.

Nous voulons aider nos clients à opérer leur propre transition. Les entreprises ont la possibilité, avec notre soutien, d’améliorer leur empreinte environnementale.
“ Le temps est venu pour la finance de jouer son rôle dans la construction du monde durable que nous souhaitons et que l’Accord de Paris et les Objectifs de Développement Durable de l’ONU ont défini. ”

Frédéric Janbon

Administrateur-Directeur Général de BNP Paribas Asset Management holding

Vers une finance de plus en plus verte

BNP Paribas entend par ailleurs verdir au maximum son portefeuille d’actifs. Sa branche Asset Management consacre plus de 1 000 milliards d’euros à l’investissement responsable. Le Groupe s’est également associé à l’UNEP (Programme des nations unies pour l’environnement) pour réunir 10 milliards de dollars d’ici 2025 auprès d’investisseurs privés, afin de financer le développement des énergies renouvelables, la protection ainsi que la restauration des paysages à travers le monde. Le financement d’énergies renouvelables du Groupe progresse d’ailleurs à un rythme accéléré : l’objectif de 15 milliards d’euros pour 2020 a été atteint dès 2018. BNP Paribas a également choisi d’investir 100 millions d’euros dans les start up de la greentech d’ici 2020.

BNP Paribas est en outre un leader mondial des « green bonds »  (obligations vertes). Depuis 2012, le Groupe a été chef de file conjoint de 10,2 milliards d’euros, dont 1,1 milliard d’euros d’obligations « equity-linked ». Fort de ce succès, BNP Paribas Asset Management a lancé fin 2017 un fonds entièrement dédié à ces obligations vertes.

Des actions humanitaires renforcées et un soutien à la recherche sur le changement climatique 

Lancé en 2012 en partenariat avec les ONG CARE, la Croix-Rouge française et Médecins sans Frontières, le Fonds Urgence & Développement aide les populations vulnérables à faire face aux urgences humanitaires. Le fonds a reversé près de 4 millions d’euros depuis 2012 et est venu en aide aux victimes de l’ouragan Irma en 2017, du tsunami en Indonésie ou des incendies en Californie en 2018. Fin 2018, le fonds a lancé une campagne de développement pour aider les populations du Niger, de Madagascar et d’Haïti à faire face au changement climatique. Avec succès : 128 484 € ont été reversés à ces trois associations.

Depuis 2010, la Fondation BNP Paribas soutient la recherche sur le changement climatique au travers d’un programme international de mécénat, Climate & Biodiversity Initiative.

Crédit photo header ©chanchai

A lire aussi

Toutes les actualités