La banque d'un monde qui change

Tenté par l'export ? Des aides pour prospecter à l'international vous accompagnent

  • 14.12.2015

Pour une PME, se lancer sur les marchés internationaux est une opération complexe et coûteuse, dès la phase de prospection. Mais heureusement, l’entreprise peut compter sur des aides financières, pour alléger ses dépenses, et des services d’accompagnement, pour réussir son internationalisation. Des aides qui se veulent incitatives, car la France ne compte que 120 700 entreprises exportatrices, soit moins de 4% des entreprises. Elles sont deux fois plus nombreuses en Italie, et trois fois plus en Allemagne…

Des aides financières 

La phase de prospection impose des investissements très rapidement importants : l’entreprise doit mener des actions de recrutement, d’adaptation du produit ou service au marché visé, de communication pour faire connaître ses produits ou services. 

Pour l’aider à assumer ces dépenses de prospection, l’entreprise peut bénéficier de différents coups de pouce :

•    Bpifrance peut aider l’entreprise via le Prêt Croissance International, qui financera en particulier les frais liés à l'adaptation du produit aux marchés étrangers.

•    Le Crédit d'Impôt Export (CIE) peut être consenti aux PME qui embauchent un salarié ou un VIE (Volontaire International en Entreprise) dédié au développement de l'activité export, et qui engagent des dépenses de prospection à l'international. Ce crédit d’impôt est égal à 50 % des dépenses de prospection commerciales à l’étranger. 

•    La COFACE peut apporter une garantie des dépenses de prospection, qui limite le risque financier en cas d'échec commercial : l’Assurance Prospection Premiers Pas est réservée aux entreprises dont le chiffre d'affaires à l'export est inférieur à 200 000 € ou à 10 % du chiffre d'affaires total.

•    Si le client a aussi besoin de financer ses dépenses de prospection à l'étranger, sa banque peut mettre en place un crédit de trésorerie garanti par la COFACE (le FAP : Financement Assurance Prospection).  

Gagner en visibilité grâce au Label France
Se rendre dans le pays visé, à l’occasion des salons professionnels, permet à la fois de présenter son offre et de rencontrer des acteurs locaux du marché. Mais cela représente un coût important. 
L’une des solutions pour optimiser cette dépense : organiser une action collective de promotion et de prospection, en réunissant au moins 5 entreprises sous le Label France de Business France. Ce Label France permet de bénéficier de nombreuses actions de promotion.
Les actions labellisées figurent en outre dans le programme France Export.

Un accompagnement attentif

Pour une prospection efficace, l’entreprise doit se faire accompagner par un expert qui connaît le marché et saura l’aider à trouver ses premiers clients et partenaires. Cet accompagnement pourra être apporté par un réseau implanté à travers le monde : les CCI (Chambres de Commerce et d’Industrie) françaises à l’international, fédérées par CCI France International.

Les 113 CCI françaises à l'étranger, réparties dans 83 pays, rassemblent des entreprises françaises implantées dans leur pays et les entreprises du pays intéressées par le marché français.  Elles proposent aux entreprises françaises souhaitant s’implanter dans le pays des informations sur le monde économique et le fonctionnement du marché local, mais aussi :
•    des missions de prospection,
•    des missions de découverte,
•    la participation à un salon professionnel.

Business France, acteur public français de soutien des entreprises à l'international, propose de son côté un accompagnement personnalisé, s’appuyant sur un réseau d’experts sectoriels dans 70 pays.
L’organisme propose également des aides à la prospection, des informations... Business France accompagne 17 000 entreprises par an  sur les marchés à potentiel, pour accélérer le développement de leurs ventes export.

Les banques peuvent aussi proposer le service d’équipes dédiées pour accompagner les entreprises. Choisir la forme juridique adéquate pour s’installer à l’étranger, obtenir de l’aide pour la comptabilité, la gestion de la paye, la fiscalité, la négociation de contrat, bénéficier de portage salarial… Autant d’enjeux qui permettent à l’entreprise de gagner des clients et conquérir des marchés à l’international.

BNP Paribas propose également tout un spectre de solutions, à commencer par un accompagnement ancré dans les marchés, via Trade Development : 400 professionnels implantés localement réalisent des études de marché, évaluent les opportunités pour votre entreprise,  aident à trouver des partenaires, canaux de distribution ou sources d’approvisionnement. 

En toute autonomie, les entrepreneurs peuvent aussi exploiter les ressources de Trade Solutions de BNP Paribas. Dédié au commerce international, ce portail gratuit décrypte 170 pays à travers 250 études de marché, répertorie 30 000 fournisseurs et 70 000 acheteurs potentiels. Cette mine d’information est aussi une source d’activité puisqu’en moyenne, 1 000 000 d’appels d’offre y figurent.

Enfin, couvrant 70 pays avec 220 Centres d’Affaires, 100 Trade Centers et 500 Cash Managers Officers, le réseau mondial BNP Paribas peut accompagner chaque projet à l’international. 

 

  • Sur le même sujet : 

Cosme : le programme d’aide européen dédié aux PME

Développement international : quel pays choisir ?