La banque d'un monde qui change

Diversité : l’engagement croissant de BNP Paribas

  • 28.10.2016

Favoriser la diversité et lutter contre toute forme de discrimination sont des enjeux essentiels pour toute entreprise. Le secteur bancaire partage cette préoccupation. Désireuses de refléter dans leurs effectifs la diversité de leur clientèle, les banques mettent en place des processus de recrutement non discriminants, multiplient les initiatives et s’engagent concrètement. Des enjeux pris en compte, chez BNP Paribas, depuis plus de 12 ans !

La diversité, étudiée dès 2010 dans le monde bancaire…

Dès 2010, l’Observatoire des métiers de la banque publiait un rapport intitulé « diversité et recrutement dans la banque ».  Cette étude voulait répondre à plusieurs enjeux auxquels les banques étaient – et sont encore – confrontées : 

  1. Une tension prévisible, et même déjà sensible, sur le marché des diplômés en banque-administration-finance,
  2. La nécessité de rééquilibrer la pyramide des âges dans la profession,
  3. La nécessité d’embaucher davantage de personnes en situation de handicap (la contrainte réglementaire en France est de 6%)

Cette 1ère étude de l’Observatoire dressait donc un état des lieux des actions mises en place pour atteindre cet objectif. Elles étaient alors de 2 sortes : 

  1. des programmes nationaux, parfois initiés par le gouvernement, comme le « Plan Espoir Banlieues » pour lequel un engagement national pour l’emploi des jeunes des quartiers a été signé par la Fédération Bancaire Française, ou « Coup de pouce pour l’insertion » qui contribue à l’insertion professionnelle de jeunes peu ou pas diplômés issus de zones urbaines sensibles (ZUS),
  2. des actions propres à la profession bancaire, en particulier des formations permettant à des demandeurs d’emploi ou des jeunes non qualifiés d’accéder aux métiers de la banque, ou des actions en faveur de l’insertion de personnes handicapées (par exemple les opérations menées avec InserFormabanques, les opérations grâce aux « DU Passerelle », l’action de HandiFormaBanques…).

Des engagements collectifs des grands groupes bancaires

Si les banques mettent en place des dispositifs à l’échelle de l’entreprise, elles savent aussi collaborer autour de projets ambitieux

Ainsi, par exemple, HandiFormaBanques  est  une  association interbancaire  (loi  1901)  créée en juin  2007, réunissant  le  Centre  de  formation  de  la  profession  bancaire  (CFPB),  BNP  Paribas,  HSBC  France,  LCL,  Société  Générale,  Crédit  du Nord. Sa mission : agir pour la formation et l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.  

Via le  recours  à  des  formations  en  alternance, cette initiative a déjà débouché sur plus de 600 recrutements dans toute la France. Soit 60 % de retour à l’emploi pour les personnes ayant bénéficié du dispositif. 

Le rapport conclut alors que « les  opérations  apparaissent  nombreuses,  diverses,  innovantes,  volontaristes », soulignant qu’il  s’agit  « de  politiques  concertées auxquelles  sont  affectés  d’importants  moyens ».

…mais en actions chez BNP Paribas depuis 2004

Au sein du groupe BNP Paribas, la discrimination est un enjeu clé pris en compte depuis longtemps :

  1. dès 2004, BNP Paribas signe une Charte de la diversité,
  2. dès 2006, le risque de discrimination est inscrit dans les 30 risques opérationnels majeurs du Groupe.

Puis au fil des années, la politique du Groupe en matière de diversité se concrétise par des accords d’entreprise. Ainsi, le Groupe va signer un accord handicap dès 2012 (renouvelé en 2015 et signé à l’unanimité), le contrat de génération et un accord sur la Diversité en 2013  (renouvelés en 2016).Parallèlement, BNP Paribas obtient en 2012 le Label diversité, attestant de la mise en place de bonnes pratiques et reflétant les engagements du Groupe.

Enfin, le Groupe a mis en place :

  1. des formations à la Diversité pour sensibiliser ses collaborateurs
  2. des mesures pour faire progresser l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes 
  3. une politique Handicap pour favoriser le recrutement et l’adaptation à l’emploi, via la Mission Handicap.

En juin 2016 BNP Paribas, toujours précurseur, a été la 1ère banque française à signer la Charte du Réseau mondial de l’OIT Entreprise & Handicap pour l’inclusion des personnes handicapées. Cet engagement mondial sur le handicap réaffirme la volonté du groupe : dans plus de 20 pays où BNP Paribas est implanté, des accords ont été signés ou des mesures prises pour faciliter l’embauche et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées.

BNP Paribas, 1ère banque francaise à signer la charte du réseau mondial de l'oit.

Un engagement sur le long terme 

En 2015, BNP Paribas fêtait les 10 ans de son Projet Banlieues, lancé en 2005 via sa Fondation et son réseau d’agences. A l’occasion de cet anniversaire, BNP Paribas a renforcé ses moyens financiers et humains, pour contribuer à deux enjeux majeurs : 

  • l’emploi, via le soutien à l’éducation, avec une augmentation de 60 % de ses subventions
  • la cohésion sociale, via le soutien aux associations locales, en ouvrant le Projet Banlieues à ses clients Entreprises et Particuliers grâce à différentes initiatives.

Un engagement reconnu du monde bancaire

En 2015, l’Observatoire des métiers de la banque réalisait une seconde édition de cette étude, pour cette fois :

  1. Recenser les pratiques mises en place pour favoriser la diversité en matière de recrutement,
  2. Analyser comment ces pratiques étaient mises en œuvre, et les éventuelles difficultés qu’elles rencontraient, pour partager un retour d’expérience,
  3. Identifier les modes d’accompagnement des banques pour aider les publics demandeurs à s’insérer sur le marché du travail. 

Cette nouvelle édition met en évidence non seulement une véritable évolution dans les pratiques et les actions –  la diversité est une réalité dans le monde bancaire – mais aussi et surtout une mobilisation active des banques autour de trois publics : personnes en situation de handicap, jeunes et seniors.

Nouveaux enjeux, nouveaux objectifs

Aux enjeux clés initialement identifiés s’en ajoutent aujourd’hui de nouveaux. Et BNP Paribas est à nouveau précurseur, en octobre 2015, en signant la charte d’engagement LGBT de l’association L’Autre Cercle. BNP Paribas est alors la 1ère banque française à signer cette charte, qui l’engage à lutter contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et l’identité de genre. 

Le Groupe avait déjà une avance en la matière : en janvier 2013, BNP Paribas aux États-Unis (où le débat LGBT est beaucoup plus avancé) avait été élue « banque offrant le meilleur environnement de travail pour les LGBT » par l’association américaine Human Rights Campaign. 

Depuis, le groupe BNP Paribas a en outre été classé 2ème  entreprise la plus « gay friendly » du monde par la fondation LGBT Workplace Pride. 

Sensibiliser tous les collaborateurs

La lutte contre toute forme de discrimination en entreprise passe bien sûr par les Ressources Humaines, avec

  • le déploiement de processus de recrutement non discriminants
  • des formations destinées aux managers
  • une sensibilisation des collaborateurs aux stéréotypes et biais inconscients
  • des actions de sensibilisation, ou visant à instaurer des échanges entre salariés, s’adressant à tous les collaborateurs.

C’est le sens des actions régulièrement organisées par BNP Paribas, et en particulier dans le cadre de  la « semaine de la diversité et de l’inclusion en entreprise » , organisée une fois par an par le Groupe

Par ailleurs, BNP Paribas a été l’une des premières entreprises en France à répondre aux exigences de la loi Copé-Zimmerman, qui impose la parité au sein du Conseil d’Administration. Une façon pour l’entreprise de se montrer exemplaire, afin d’inviter ses managers et collaborateurs à eux aussi s’engager pour la parité hommes-femmes.