La mixité dans les métiers du numérique, un enjeu fort pour BNP Paribas

Depuis la création de son département « Diversité » en 2004, BNP Paribas s’engage de manière très concrète, année après année, pour la mixité et l’égalité des chances. Enjeu global, celui-ci prend une dimension particulière dans certains métiers : c’est le cas notamment de ceux du numérique. Pour y favoriser activement la diversité, le Groupe a annoncé à l’occasion de l’édition 2022 de VivaTech de nouveaux engagements au côté d’associations et des objectifs de parité renforcés dans sa filière IT.

L’égalité des chances dès l’enfance

Pour Caroline Courtin, responsable diversité, égalité et inclusion de BNP Paribas, la chose est claire : pour pouvoir recruter des femmes sur les métiers du numérique, il faut leur en ouvrir l’accès et encourager les vocations. Et cela commence très tôt. « Nous avons décidé d’agir dès le plus jeune âge pour faciliter l’accès des jeunes filles et des femmes à ces métiers. Cela accroît l’égalité des chances et la représentation des femmes dans l’ensemble de la société, et cela crée aussi un vivier de talents pour nos futurs recrutements ! », explique-t-elle. Ce que confirme Mira Oussaidene, alternante en master et développeuse web chez BNP Paribas Personal Finance : « On grandit avec cette croyance que les métiers techniques sont réservés aux hommes, mais c’est une idée qui se déconstruit petit à petit. »

Mixité et parité dans la filière IT de BNP Paribas

C’est pour contribuer à déconstruire cette idée reçue que, après plusieurs années au sein du programme onusien « HeForShe » et d’engagements « Jamais sans Elles », BNP Paribas centre désormais son action sur deux fronts complémentaires. Pour avoir un impact dès aujourd’hui, le Groupe recrute plus de femmes dans ses métiers de l’informatique et du numérique ; et, pour que les jeunes filles puis les femmes les découvrent puis y fassent carrière, il soutient les associations œuvrant dans le secteur pour plus de diversité et mixité sociale. 

La filière IT s’est donc fixé des objectifs simples et chiffrés : arriver à parité dans le vivier de « talents émergents » (futurs top managers) dès cette année et passer de 33 à 50 % de femmes chez ses stagiaires et alternants d’ici fin 2024. À ces deux objectifs spécifiques à l’IT s’ajoutent ceux fixés par le Groupe dans son ensemble, parmi lesquels celui de compter 40 % de femmes senior managers à fin 2024. Pour les atteindre, BNP Paribas recrutera d’ici-là plus de 1000 femmes dans sa filière. Celles-ci auront ainsi accès au programme transverse de sensibilisation, formation et fidélisation « Women in IT », lancé en 2020. Mais pour qu’elles puissent pousser la porte, encore faut-il qu’elles aient les clés : « Notre action sur l’intégralité de la chaîne s’accélère aujourd’hui grâce au travail entamé avec les écoles, les associations et tout l’écosystème de la Tech », explique Caroline Courtin.


Toutes nos offres IT, Tech et Data

1,1 million d’euros pour les associations qui recodent le numérique

Il faut donc agir à plusieurs niveaux. Avec le soutien de sa Fondation, BNP Paribas s’engage ainsi à aider financièrement les associations qui œuvrent pour la mixité dans le numérique, pour un montant 1,1 million d’euros sur trois ans. Dans le cadre notamment de son programme de volontariat « 1MillionHours2Help » – qui permet aux collaboratrices et collaborateurs d’aider des associations durant leur temps de travail – le Groupe encourage également le mentorat ou les interventions auprès de classes, du primaire au supérieur, afin de favoriser la transmission et le passage de bâton.


Pour Sandrine Delage, Head of Change Makers & Prospective chez BNP Paribas et co-fondatrice avec sa fille Noémie du blog Mère et Fille2.0 en 2013, cette notion de transmission des adultes vers les jeunes est centrale : « L'intergénérationnel est le levier des événements "Women & Girls In Tech", avec des contributions multi-entreprises et associations, pour susciter le déclic qui peut tout changer. Des jeunes filles participent aux étapes de création et d’animation du programme. Leur présence crée un lien différent qui permet pour chacune des générations de dépasser les stéréotypes et de mieux comprendre les métiers du numérique. »

C'est grâce à plusieurs rencontres successives et à cette expérience intergénérationnelle que le collectif « Women & Girls in Tech », initié par Sandrine Delage avec BNP Paribas, Simplon, Digital Ladies & Allies et BECOMTECH a vu le jour. Pour l’édition 2022 de VivaTech, « Women & Girls in Tech » propose un beau programme : sessions de networking, de mentoring, de découvertes de métiers, des expériences ludiques et une intervention de Rim Tehraoui, Chief Data Officier Groupe de BNP Paribas.

Panel à VIvaTech 2022

Une question d’égalité et d’efficacité

Si les questions d’égalité sociale sont absolument incontournables, elles constituent également un véritable enjeu d’efficacité pour les entreprises. Quel que soit le secteur, ne proposer des produits et services conçus que par des hommes peut ainsi avoir des conséquences qui peuvent aller du problématique (on ne rencontre qu’un public restreint) au dramatique (des mesures de sécurité pensées uniquement pour des hommes, par exemple). C’est aussi pour proposer à l’ensemble de ses clientèles des produits répondant à leurs attentes particulières que BNP Paribas s’attaque aux biais de genre en menant toutes ces actions – et bien d’autres au sein de ses différentes entités – en faveur de l’inclusion technologique des femmes. Des actions qui fonctionnent : en 2022, la start-up 50inTech a donné au Groupe la note de 83/100 pour sa progression en termes d’inclusion, égalité et diversité, et l’impact de ses actions pour favoriser l’insertion des femmes dans le domaine du numérique.

Alors, l’égalité contre les biais ? Réponse par Mira Oussaidene : « Je pense que les femmes ont tout à fait leur place dans les métiers de la Tech. Nous avons une vision différente à apporter et je suis fière de faire partie de ces femmes qui font évoluer le métier. » 

83/100

Note donnée à BNP Paribas par 50inTech en 2022

pour sa progression en termes d’inclusion, égalité et diversité, et l’impact de ses actions pour favoriser l’insertion des femmes dans le domaine du numérique.

Quelques dates clés pour les engagements de BNP Paribas en faveur de la parité depuis 2004

2021
  • Nouveaux objectifs de féminisation des instances dirigeantes de BNP Paribas
  • Signature de la Charte #JamaisSansElles par les 100 managers exécutifs du Groupe
2020

Nouvel accord sur la Diversité et l’Inclusion

2018
  • Lancement du programme Agrifed aux côtés d’ONU Femmes pour renforcer la sécurité alimentaire via l’entrepreneuriat féminin au Sénégal
  • Jean-Laurent Bonnafé « thematic champion » du mouvement onusien HeForShe rejoint par le Groupe en 2015
2014
Signature de l’accord européen d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes
2011
Signature des Women’s Empowerment Principles
2004
Création du département « Diversité » de BNP Paribas et signature de son premier accord en matière d’égalité professionnelle

Crédits photos : Céline Levain, Céline Pernot-Burlet

Pour s'abonner à notre newsletter, c'est ici !

Choisissez vos thématiques préférées et la fréquence d'envoi