Diversité des origines : « Nos collaboratrices et collaborateurs reconnaissent que la Diversité et l’Inclusion sont des préoccupations majeures de l’entreprise »

Caroline Courtin, Responsable Diversité, Egalité et Inclusion du Groupe, livre les grands enseignements, pour BNP Paribas, de l’« Index Moreno », une expérimentation inédite en France destinée à mesurer la diversité liée aux origines sociales, géographiques et culturelles au sein d’entreprises et d’organisations.

Pourquoi avoir fait le choix, en janvier 2022, de participer à l’ « Index Diversité et Inclusion » ?

Caroline Courtin (C.C.) : Cela fait plus de dix ans maintenant qu’au sein de BNP Paribas, nous réalisons des mesures de la diversité en entreprise, y compris des origines. Ce qui était proposé ici était une mesure très importante et totalement inédite dans ses modalités : pour la première fois, nous pouvions interroger les collaborateurs et collaboratrices de BNP Paribas SA sur leur vécu, sur leur perception de l’impact de leurs propres origines sociales, géographiques et culturelles sur leur parcours professionnel. Ils ont également été interrogés sur leur connaissance des actions menées par BNP Paribas SA en matière de diversité et d’inclusion. Nous avons pu le faire car cette enquête, à l’initiative du  ministère chargé de l’Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances, a été construite avec la CNIL et le Défenseur des droits et repose donc sur une méthodologie sécurisée et conforme à la législation en vigueur, respectueuse des exigences du RGPD. Par ailleurs, IPSOS a été choisi comme tiers de confiance pour administrer et analyser cette consultation.


Quels grands enseignements tirez-vous de cette étude ?

C.C. : Cette enquête nous a d’abord permis d’appréhender avec précision la diversité des origines sociales, géographiques et culturelles de celles et ceux qui travaillent au sein de BNP Paribas SA. Ainsi, 82 % des répondants déclarent avoir travaillé pendant leurs études, et ¼ avoir reçu une bourse étudiante pour critères sociaux. Par ailleurs, 1/3 sont issus de l’immigration de 1re ou 2e génération et 17 % affichent soit une nationalité étrangère soit une double nationalité (dont française). Autre enseignement très intéressant : 69 % des répondants estiment que leur origine sociale, géographique ou culturelle n’a eu aucun impact sur leur recrutement, et seuls 8 % évoquent un impact négatif. Ceci est le fruit d’une politique de recrutement ouverte et inclusive menée depuis de nombreuses années par les ressources humaines. Basée sur des entretiens structurés autour des compétences, elle permet à BNP Paribas d’aller chercher des talents dans toute la diversité qu’offre la société.


Quel regard portent les collaborateurs répondants sur l’impact de leurs origines dans leur parcours professionnel ?

C.C. : C’est un aspect très important de cette étude, qui nous interpelle particulièrement car les perceptions diffèrent profondément. Ainsi, si un peu plus de 80 % des répondants considèrent que leurs origines n’ont pas d’impact sur leur parcours professionnel ou ont un impact positif, ils sont près de 20 % à indiquer le contraire ; parmi eux, on retrouve les personnes les moins diplômées et jusqu’à deux fois plus de personnes issues de minorités visibles ou perçues comme telles à savoir les personnes ultramarines ou nées à l’étranger ou en France de parents étrangers. A mon sens, cela est à rapprocher d’une autre question posée et qui était : « Dans votre vie de tous les jours, à quelle fréquence êtes-vous interrogé sur vos origines ? ». Parmi les 11 % qui indiquent l’être souvent, ils sont 47 % à penser que leurs origines ont un impact négatif sur leur évolution professionnelle. Cela montre bien l’effet produit par des remarques sur les noms, les prénoms, les origines, la façon de s’habiller, de se coiffer… Qui, même si elles semblent anodines et sont parfois bienveillantes, peuvent, de manière répétée, avoir pour effet de placer la personne ciblée à l’extérieur du groupe social, et ainsi susciter un sentiment d’exclusion. A l’instar du « sexisme ordinaire », ces propos peuvent relever du « racisme ordinaire ».


Comment ce ressenti influe-t-il sur leur perception de l’entreprise ?

C.C. : Il est très intéressant – et très encourageant – de constater qu’expérimenter ou avoir expérimenté, durant sa carrière, des difficultés en lien avec ses origines, n’empêche pas d’avoir une vision positive de son entreprise, si toutefois celle-ci est perçue comme impliquée et active en matière d’inclusion. On note d’ailleurs que plus on considère que l’entreprise mène des actions efficaces en faveur de la diversité, plus on la recommande favorablement : c’est donc directement lié. Et au global, les collaboratrices et collaborateurs recommandent à 83 % BNP Paribas comme employeur. Ils sont également 75  % à considérer que BNP Paribas agit dans les domaines de la diversité et de l’inclusion et 68 % à estimer que la prise en compte des sujets Diversité et Inclusion est une préoccupation majeure de l’entreprise. Ces résultats nous mettent dans une dynamique très positive pour poursuivre nos actions afin d’être toujours plus inclusifs pour accroître le bien-être de nos équipes, leur capacité à réussir et ainsi générer plus d’attractivité et de reconnaissance.


Quelle suite allez-vous donner aux résultats de cet Index ?

L’étude telle qu’elle a été menée nous conforte dans notre approche inclusive du recrutement. Par ailleurs, nous continuerons à être particulièrement attentifs à ce que la diversité s’exerce bien à tous les niveaux de l’entreprise et à mesurer nos progrès à l’avenir. En outre, nous allons nous appuyer encore davantage sur nos rôles modèles et nos réseaux de collaborateurs pour renforcer notre politique de sensibilisation.


Chiffres clés

75 %

des collaborateurs considèrent que BNP Paribas agit dans les domaines de la diversité et de l’inclusion.


69 %

des collaborateurs estiment que leurs origines n’ont eu aucun impact sur leur recrutement.


83 %

des collaborateurs recommandent BNP Paribas.


Découvrez nos opportunités !

Pour s'abonner à notre newsletter, c'est ici !

Choisissez vos thématiques préférées et la fréquence d'envoi