La banque d'un monde qui change

Stéphane Guillaume et Laurent Cugny, artistes soutenus par la Fondation BNP Paribas, sont couronnés par l'Académie du Jazz

  • 13.01.2010
Le 12 janvier à Paris, l'Académie du Jazz a décerné trois prix à Stéphane Guillaume et Laurent Cugny, deux jazzmen soutenus par la Fondation BNP Paribas.



Le compositeur et saxophoniste Stéphane Guillaume, que la Fondation BNP Paribas soutient depuis deux ans, a été doublement honoré. Il a reçu le Prix Django Reinhardt - un prix prestigieux qui récompense le musicien français de l'année.

Il s'est également vu remettre le Prix du Disque Français pour "Windmills Chronicles", album sorti à l'automne dernier et enregistré avec onze musiciens.




Quant à Laurent Cugny, dont la Fondation BNP Paribas accompagne le projet d'opéra jazz « la Tectonique des nuages », il a reçu le Prix du livre de jazz avec « Analyser le jazz » - éd. Outre-Mesure, 600 pages.

Compositeur, pianiste et professeur à la Sorbonne, Laurent Cugny a déjà publié plusieurs ouvrages, sur Gil Evans et Miles Davis notamment.




Créée en 1954 par quelques passionnés sous l'œil complice de Jean Cocteau, l'Académie du Jazz compte aujourd'hui une soixantaine de membres (journalistes spécialisés, écrivains, musicologues, photographes...). Depuis sa création, ses membres ne cessent d'être les témoins et les porte-parole d'une musique qui respecte au mieux la liberté créative et l'expression directe.

BNP Paribas et le jazz
L'un des rares mécènes à apporter son soutien à des musiciens de jazz, la Fondation BNP Paribas accompagne leurs parcours depuis plus de 15 ans : aide à l'enregistrement, soutien à la promotion et à la diffusion, à l'occasion de tournées notamment, sont autant de moyens de les aider à développer leurs projets. Au-delà de cet appui, la Fondation BNP Paribas s'attache à faire connaître ces artistes et à élargir leur audience.

> En octobre dernier, six artistes de jazz actuellement accompagnés par la Fondation BNP Paribas présentaient leurs nouveaux albums, dont Stéphane Guillaume avec « Windmills Chronicles » : lire l'article.