La banque d'un monde qui change

ROME, 5 mai 2008 (AFP)
Richard Gasquet, 9e joueur mondial et N.1 français, a été sèchement éliminé par le Péruvien Luis Horna (6-4, 6-1) au 1er tour du Masters Series de Rome sur terre battue, lundi.
Gasquet, dont le dernier match s'était soldé par une élimination sans gloire en huitièmes de finale du Masters Series de Monte Carlo face à l'Américain Sam Querrey (2-6, 6-4, 6-3), a encore fait moins bien, jamais dans le coup face à Horna, issu des qualifications et actuel 111e joueur mondial.
Horna, qui s'est détaché en faisant le break à 3-3 dans le premier set, a ensuite tranquillement "déroulé", bouclant les deux sets en 1h00.
Pour le Français, il s'agit d'une énième déception depuis le début de la saison, et ce à deux semaines de Roland-Garros.
"C'est mon pire match de l'année, j'étais perdu", a admis d'emblée Gasquet, qui n'a pas cherché une seule excuse: "Je ne m'attendais pas à ce match.
J'étais pourtant bien à l'entraînement, content d'être ici, content de jouer".
"Après avoir perdu le 1er set, j'ai perdu ma confiance, j'ai eu un gros sentiment de panique. Le 2e set, ça a été le vide intégral, plus rien ne s'est passé dans ma tête, a-t-il ajouté. Aujourd'hui, n'importe qui dans le tableau aurait pu me battre."
"Soit je suis très haut, soit je suis très bas, a-t-il poursuivi. Là, je suis très bas. Je ne pouvais pas faire pire."

gle/aj

(AFP)