La banque d'un monde qui change

Jelena Jankovic (SRB/N.3, qualifiée pour le 2e tour): "Je ne me considère pas comme la favorite, je suis numéro N.3 (derrière Sharapova et Ivanovic), nous sommes les trois favorites. Mais c'est vrai que je me sens beaucoup plus forte et plus mûre qu'auparavant. J'ai été plusieurs fois en demi-finale d'un Grand Chelem et j'ai à chaque fois perdu contre la joueuse qui a gagné le tournoi. Maintenant que Justine (Henin) n'est plus là - et c'est elle qui me posait le plus de problèmes car je ne l'ai jamais battue - j'ai plus de chances."

Roger Federer (SUI/N.1, qualifié pour le 2e tour): "Je suis soulagé et content, il y a toujours beaucoup de pression dans les premiers tours d'un Grand Chelem. C'est vrai que ça n'a pas été trop dur mais il y a toujours beaucoup de pression, surtout face à un joueur un peu différent comme lui, qui possède un gros service et un gros coup droit. Bon, il ne gagnera sans doute
jamais Roland-Garros mais sur un jour on ne sait jamais."

jk/dst

(AFP)