La banque d'un monde qui change

Après avoir édité l'album sur les collections permanentes du Musée des beaux-arts de Quimper en 1993, la Fondation BNP Paribas vient de signer une convention de mécénat portant sur la restauration d'un ensemble de peintures italiennes anciennes conservé au musée.

Créé en 1864 afin de recevoir l'exceptionnelle collection de peintures léguées par Jean-Marie de Silguy (1785-1864), le Musée des beaux-arts de Quimper - connu pour son fonds consacré au poète Max Jacob et ses peintures d'inspiration bretonne et de l'Ecole de Pont-Aven - possède l'une des plus importantes collections de peintures italiennes anciennes de Bretagne. Elles illustrent les différents courants et périodes depuis les Primitifs jusqu'à une belle série d'études du XVIIIe, en passant par la Renaissance, le maniérisme, le caravagisme et le classicisme du XVIIe.

Grâce au soutien de la Fondation BNP Paribas, trente-quatre de ces peintures - conservées dans les réserves du musée - feront prochainement l'objet d'une étude scientifique approfondie et d'une restauration. A l'issue de cette campagne de restauration, une exposition temporaire présentera en 2012, l'ensemble de ces œuvres ainsi que le travail des restaurateurs et conservateurs.

La collection de peintures italiennes du musée des beaux-arts de Quimper sera également l'objet d'une publication par l'Institut national de l'histoire de l'art.

A lire aussi