La banque d'un monde qui change

Deux rendez-vous artistiques à Londres soutenus par la Fondation BNP Paribas.

  • 10.05.2010


La Fondation BNP Paribas est actuellement très présente à Londres autour de « Micro », la dernière création du chorégraphe Pierre Rigal, et du Festival de Jazz « Partager ».

Chorégraphe et danseur soutenu par la Fondation BNP Paribas depuis 2008, Pierre Rigal est accueilli par le Gate Theater à Londres - ville du rock par excellence - pour dévoiler la première version de sa dernière pièce : « Micro » qui sera ensuite présenté au Festival d'Avignon puis au théâtre Vidy à Lausanne.

« Micro » se présente sous la forme d'un concert rock déstructuré dont la mise en scène atypique, surréaliste et riche en significations, permet aux musiciens de se livrer à de nouvelles performances chorégraphiques. Spectacle total où la musique se voit autant qu'elle s'entend, « Micro » propose de mener une réflexion sur le paradoxe du concert rock : une énergie intacte dans un format devenu classique. Chant, musique, dramaturgie, danse, lumière, installation plastique et scénographique : les acteurs-musiciens, mobiles par rapport à leurs instruments, réinventent avec « Micro » la forme du concert et deviennent littéralement de véritables « bêtes de scènes », des « monstres sacrés ».

(c) Philippe Cibille Grand mécène du jazz, la Fondation BNP Paribas s'est également associée à la première édition de A Partager qui s'est tenu à Londres du 5 au 8 mai. Parmi le panel de talents qui se sont succédés sur scène pendant trois jours, les spectateurs ont pu découvrir Sophia Domancich et Baptiste Tetrotignon, deux artistes dont la Fondation BNP Paribas accompagne le parcours.
Sophia Domanich, pianiste au talent éclectique et soutenue depuis 2004 par la Fondation BNP Paribas, s'est produit en trio aux côtés du batteur new-yorkais Hamid Drake et du bassiste Wiliam Parker pour un cocktail jazz explosif, aux accents africains, japonais et américains. De son côté, Baptiste Trotignon a partagé la scène avec Mark Turner pour une soirée résolument jazz.

« Partager » se déroule à l'auditorium Kings Place, haut lieu de création et de production artistique en plein cœur de la capitale. Depuis le 5 mai, ce rendez-vous musical s'attache à mettre en lumière le jazz français contemporain ainsi que les projets français nés de collaborations entre les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France. L'événement a pour vocation de partager le goût du jazz avec un large public en encourageant les échanges artistiques interculturels. L'occasion de faire découvrir de nouveaux artistes de qualité au public anglo-saxon et de permettre aux musiciens invités de se faire connaître Outre-Manche en tissant des liens artistiques fructueux.