La banque d'un monde qui change

Du 10 octobre au 17 novembre 2002



Second mois national du baroque latino-américain

Du 10 octobre au 17 novembre, plusieurs ensembles musicaux latino-américains et français font découvrir au public de l'Hexagone le patrimoine musical baroque d'Amérique latine récemment sorti de l'oubli.

Dans les décennies qui suivirent la découverte de l'Amérique, les plus grands compositeurs européens prirent le chemin du nouveau monde. Ils furent à l'origine de très riches écoles musicales qui se développèrent jusqu'au 18ème siècle autour des grands centres historiques de la colonisation comme au coeur des Missions Jésuites. Alors qu'en Europe, on allait perdre la trace de ces oeuvres, en Amazonie, les indigènes en préservaient la mémoire : durant près de trois siècles, ils ont scrupuleusement recopié, de génération en génération, ces manuscrits dont l'écriture leur était étrangère.

Depuis une dizaine d'années, ce fascinant répertoire musical que l'on croyait à jamais perdu revit à travers Les Chemins du Baroque, une initiative de l'éditeur discographique K617 conduite en partenariat avec la Fondation BNP Paribas. Ce programme se prolonge désormais en France avec le Mois national du baroque musical latino-américain qui, cette année, nous plonge dans les étranges et énigmatiques Regards Indiens, rendant ainsi hommage à ceux qui restent les premiers détenteurs de ce patrimoine.

Cinq itinéraires ("Fiesta Criolla", "L'héritage musical des Indiens Chiquitos et Moxos", "Les Caraïbes/Cuba : Echos des Indes et Rose Mystique", "Les chemins musicaux vers le Nouveau Monde : De Gand à Texcoco, de Rome à Iguazu", "Missions Guaranies et de Chiquitanie") aux confins du continent latino-américain sont proposés à un large public à la faveur de concerts organisés dans une trentaine de villes de France : reconstitution d'une fête créole baroque du 18ème siècle, en Bolivie, découverte d'oeuvres sacrées nées dans les "réductions jésuites", de pièces liturgiques et profanes d'un compositeur mulâtre cubain de génie, parcours musicaux de l'Ancien vers le Nouveau Monde, et jusqu'aux sources d'un art baroque essentiellement indigène né aux fins fonds de l'Amazonie.

Des concerts mais aussi des ateliers croisant les énergies de musiciens venus d'Amérique latine avec celles d'ensembles musicaux et vocaux français - au total 600 interprètes - font de ces Regards Indiens une opération unique en son genre : plus de 30.000 spectateurs sont attendus aux quelques 50 manifestations qui ponctuent ce Mois national. Celui-ci a été rendu possible grâce aux efforts conjugués de 45 collectivités territoriales et leurs structures culturelles, 25 entités locales de BNP Paribas, et 16 boutiques Harmonia Mundi .

A elle seule, cette opération résume la démarche de la Fondation BNP Paribas qui se veut un carrefour d'échanges et de rencontres. Au delà d'un appui financier, notre engagement est un hommage aux qualités artistiques et humaines de ceux que nous accompagnons: l'exigence, l'imagination, la performance, la volonté de faire progresser le monde qui nous entoure - autant de valeurs dans lesquelles se reconnaît BNP Paribas.

Ce second mois du baroque latino-américain est accompagné par l'édition d'un nouvel album "Fiesta Criolla" autour de l'oeuvre de Roque Jacinto de Chavarria (premier enregistrement mondial). Ce CD réunit autour de Gabriel Garrido les ensembles Elyma et Ars Longa de La Havane, Cor Vivaldi et Els Petits Cantors de Catalunya.

K617 édite aussi à cette occasion trois coffrets de 3 CD : Brésil/Cuba Baroque mulâtre, Mexique Nouvelle Espagne et Cathédrales et Missions du Haut-Pérou.



L'Ensemble Elyma et Ars Longa de La Havane, sous la direction de Gabriel Garrido, donneront le coup d'envoi de ce second mois national du baroque latino-américain à Nîmes le jeudi 10 octobre.

Le programme du Second Mois National du Baroque Latino-américain


Press contact(s)
Pour plus de renseignements :
Tél. : 03.87.32.43.86
Fax : 03.87.32.43.89
http://www.cd-baroque.com