La banque d'un monde qui change

C'est à Toulouse, au TNT (Théâtre National de Toulouse), qu'ont été décernés le 4 juin dernier, le Prix du Jeune Ecrivain et le Prix du Jeune Ecrivain Francophone, bénéficiant depuis l'origine de l'appui de la Fondation BNP Paribas. Créé en 1984, le Prix du Jeune Ecrivain récompense chaque année une oeuvre inédite en prose de 5 à 25 pages, réalisée par de jeunes auteurs âgés de 15 à 27 ans. Ses organisateurs ont décidé, en 1998, de lui adjoindre le Prix du Jeune Ecrivain Francophone. Les textes primés sont publiés au Mercure de France dans un recueil édité grâce à la Fondation BNP Paribas.

Vingt années d'aventures littéraires et d'échanges

20 ans de PJE ce sont 12 000 manuscrits reçus et confiés à plusieurs centaines de comités de lecture répartis dans toute la France, 100 lauréats publiés, plus de 100 écrivains et journalistes accueillis dans les jurys : l'engagement d'une équipe de passionnés qui a permis de révéler des auteurs tels que Marie Darrieussecq, Florence Seyvos, Dominique Mainard, Antoine Bello, Xabi Molia, Yasmina Traboulsi...
Grâce à l'aide de ses partenaires - principalement la Fondation BNP Paribas, l'Agence Intergouvernementale de la Francophonie, et Radio France Internationale - les Prix du Jeune Ecrivain et du Jeune Ecrivain Francophone ont conquis une notoriété croissante auprès de publics s'étendant sur les 5 continents.

Et Marc Sebbah, président fondateur de l'association, de saluer avec humour la prime jeunesse de ce Prix "chaque année rajeuni par nos candidats, tel le poisson qui remontant le cours du torrent , baigne dans une eau toujours renouvelée, toujours juvénile".





Le Palmarès 2004

Cette année, 1200 manuscrits issus de 63 pays différents - manuscrits français et étrangers - ont convergés vers Muret, petite ville de Haute-Garonne, où siège l'association. Les deux jurys, placés sous la présidence de Christiane Baroche, Prix Goncourt de la Nouvelle 1978, ont finalement retenu 11 manuscrits finalistes, cinq auteurs français et six écrivains francophones. Le Prix du Jeune Ecrivain a été décerné à Pierre Buty, de Chasse sur Rhône, en Isère, 19 ans, pour "Prends", qui a déjà été lauréat du PJE en 2002. Le jury du Prix du Jeune Ecrivain Francophone a, pour sa part, récompensé Nazim Mostefaï, algérien de 21 ans, pour " Merveille il a trop plu".

"A la base de choses qui m'intéressent en littérature", explique Nazim Mostefaï, "il y a les maux de ce monde, de ce pays...".

Les nouvelles primées seront publiées en octobre 2004 dans un recueil édité par le Mercure de France et tiré à 3200 exemplaires.


Le Jury du Prix du Jeune Ecrivain

Alain Absire, Prix Femina 1987
Christiane Baroche, Prix Goncourt de la Nouvelle 1978, Grand Prix de la Nouvelle 1994, Présidente
Georges-Olivier Chateaureynaud, Prix Renaudot 1982
Patrice Delbourg, Prix Appolinaire 1996
Christine Goémé, journaliste à France Culture
Dominique Mainard, Prix du Jeune Ecrivain 1991, Prix du Roman FNAC 2002 et Prix Alain-Fournier 2003
René De Obaldia, académicien, lauréat de nombreux prix littéraires
Claude Pujade-Renaud, Prix Goncourt des Lycéens 1994
Michel Quint, Grand Prix de Littérature Policière 1989


Le Jury du Jeune Ecrivain Francophone

Christiane Baroche, Prix Goncourt de la Nouvelle 1978, Présidente
Abdelkader Djemaï, Prix Tropiques 1995, Grand Prix Amérigo Vespucci 2002
Eugène Durif, écrivain et journaliste, fondateur de la revue "Actuels"
Richard Jorif, écrivain,Prix de l'Evénement du Jeudi 1989
Pascale Kramer, Prix Lipp 2001
François Lalande, Prix du Public Strasbourg 1987
Isidore Ndaywel E Nziem, Directeur des Langues et de l'Ecrit au sein de l'Agence Intergouvernementale de la Francophonie
Gisèle Pineau, Prix RFO 1996?, Prix du Livre Insulaire 2003


Les Prix
Prix du Jeune EcrivainPrix du Jeune Ecrivain Francophone

1er Prix :PRENDS
Pierre BUTY (Chasse-sur-Rhône)
19 ans
2e Prix : LENDEMAIN DE JOUR DE PLUIE
Dorothée COPEL (Sceaux)
22 ans
3e Prix : TRYPTIQUE-CONSOMMATION
Jean-Christophe DARTOIS (Rennes)
24 ans
4e Prix : LA BOITE D'ALLUMETTES
Céline LANG (Fêves, Moselle)
18 ans
5e Prix :GENESE
Norma OLIVARES (La Madeleine, Nord)
17 ans

1er Prix : MERVEILLE IL A TROP PLU
Nazim MOSTEFAI (Algérie)
21 ans
2e Prix : AUTRES FOIRADES
Aline WIAME (Belgique)
19 ans
3e Prix : DES TUILES ET DES ROSES
Véronique BESSENS (Canada)
27 ans
4e Prix : LES BEIGNES DU PERE NOEL
Didier LALAYE (Tchad)
23 ans
5e Prix : PETITE DOUCEUR
Viviane AEBI (Suisse)
25 ans
6e Prix : LA CORDELETTE DE LA SAGESSE
Robert BAVUIDI (République Démocratique du Congo)
27 ans




L'ensemble des lauréats francophones et 3e Prix du Jeune Ecrivain se retrouveront cet été aux ateliers d'écriture qu'organise le Prix du Jeune Ecrivain au Château de Barbet de Lombez, du 10 au 23 juillet, encadrés par les écrivains Alain Absire, Christiane Baroche, Jean-Noël Blanc, Georges-Olivier Châteaureynaud, Patrice Delbourg et Christine Goémé.
En soirée : concert, théâtre, bistrot littéraire.
Press contact(s)
Pour en savoir plus, découvrez le site internet du Prix du Jeune Ecrivain : www.pjef.net