La banque d'un monde qui change

Printemps 2018 : retour sur les festivals de jazz soutenus par la Fondation BNP Paribas

  • 22.06.2018

Le printemps 2018 nous aura encore fait vibrer et danser au rythme du jazz, dans toute la France. De Jazz sous les pommiers à Coutances, au Lille Piano(s) Festival en passant par le Festival Jazz à Saint-Germain-des-Prés Paris, retour sur des éditions très réussies de ces festivals soutenus par la Fondation BNP Paribas.

Jazz sous les pommiers

Du 5 au 12 mai, plus de 80 000 spectateurs se sont réunis à Coutances en Basse Normandie, pour la 37ème édition du Festival Jazz sous les pommiers. Ils ont eu le plaisir de découvrir « Bright Shadows », la nouvelle création d’Anne Paceo, artiste résidente du festival soutenue par la Fondation depuis 2015. A la batterie, elle chante également aux côtés d’Ann-Shirley et Florent Mateo, avec Tony Paeleman aux claviers, Pierre Perchaud à la guitare et Christophe Panzani au saxophone. Elle nous en parle dans l’Afrique en Solo, émission de Soro Solo sur France Inter, rebaptisée L’Afrique sous les Pommiers pour l’occasion. On la retrouvera d’ailleurs en concert le 19 février 2019, au 104 à Paris, pour la sortie du disque. 

Les dates de la prochaine édition du Festival sont annoncées, il se tiendra du 25 mai au 1er juin 2019 ! En attendant, les pastilles sonores d’Alex en roues Libres nous permettent de revivre les temps forts de l’édition 2018. 

Jazz à Saint-Germain-des-Prés

La 18ème édition du Festival Jazz à Saint-Germain-des-Prés Paris, qui s’est tenue du 24 mai au 4 juin en plein cœur de Paris, a également rencontré un grand succès en investissant, comme chaque année, des lieux emblématiques, transformés en salles de concert le temps du Festival. 

C’est ainsi que le Grand Amphithéâtre de l’Université d’Assas a accueilli le Trio Aires composé de la trompettiste Airelle Besson soutenue par la Fondation BNP Paribas depuis 2015, le pianiste Edouard Ferlet et le contrebassiste Stéphane Kerecki, en première partie du quintet Sfumato d’Émile Parisien et de ses invités. 

Dans un décor moins contemporain, au grand amphithéâtre de l’université historique de la Sorbonne, le pianiste Thomas Enhco – soutenu par la Fondation BNP Paribas pour le développement de ses projets – était en trio pour une soirée hommage à Gershwin accompagné de l’Ensemble Appassionato dirigé par Mathieu Herzog.  






Dans un lieu encore plus atypique, à la Maison des Océans, le groupe Six Ring Circus, lauréat du prix Tremplin Jeunes Talents 2017, était en première partie de Lars Danielsson. C’est d’ailleurs au Sunset Sunside que la Fondation a remis le prix Tremplin Jeune talent de cette année, d’un montant de 2 000 euros, au groupe White from black, choisi parmi les 5 formations en compétitions pour la qualité des compositions, la présence scénique et le talent des solistes.

© Géraldine Santin - Crédits : Géraldine Santin

Lille Piano(s) Festival

Enfin, la Fondation fêtait ses 14 ans de collaboration avec le Lille Piano(s) Festival lors de la 15ème édition qui s’est tenu les 8, 9 et 10 juin derniers. Initié en 2004 par Jean-Claude Casadesus et l'Orchestre national de Lille, ce festival, historiquement tourné vers la musique classique, ouvre peu à peu sa programmation vers d’autres genres et a proposé des concerts aux sonorités jazz avec notamment René Urtreger ou Omri Mor.

Retour en images sur les plus beaux moments du festival. 

Photos Jazz à St Germain-des-Prés Paris ©Pascal Bouclier
Photos Lille Piano(s) festival - tous droits réservés ©Orchestra de Lille
Ugo Ponte ©onl

A lire aussi

Toutes les actualités
Votre avis nous intéresse ! Participer à notre sondage