La banque d'un monde qui change

Premier hackathon de danse & technologie : « le plus important c’est l’expérience et la dynamique de création collective »

  • 25.10.2018

Du 28 au 30 septembre s’est déroulé le DANSATHON, 1er hackathon international de danse et technologie, organisé dans 3 pays à l’initiative de la Fondation BNP Paribas, en collaboration avec 3 grands théâtres partenaires : la Maison de la Danse à Lyon, le Sadler’s Wells à Londres et le Théâtre de Liège. Retour sur cette expérience unique de création collective…

Des nuits courtes et des journées folles, mais des souvenirs inoubliables

Ils sont 90 spécialistes de danse, de technologie et de design à avoir été sélectionnés parmi 400 candidats et près de 100 personnes venues les épauler, matériel technique à l’appui (casques VR, Kinect, capteurs…). Tous enthousiastes à l’idée de participer à cette 1ère mondiale, qui s’est déroulée simultanément à Liège, Londres et Lyon du 28 au 30 septembre derniers. Quelques 72 heures et yeux cernés plus tard, ils ont donné naissance à 15 projets inspirants, croisant danse et technologie. Ils se sont également enrichis de nouvelles compétences –technologiques, artistiques, relationnelles et méthodologiques, et de nouveaux liens professionnels et personnels indéfectibles.  

Souvent émotionnels, sociaux, voire thérapeutiques, tous les prototypes créés combinent les technologies avec ce qui est au cœur de la danse : le vivant et le lien entre les personnes. 

Parmi les projets concoctés, on trouve :

  • des applications, comme Vibes (projet lauréat à Lyon) - une application de rencontres dansées et sonores- ; 
  • des installations interactives dans des espaces publics comme Double You et Danc@time (des passants peuvent bouger et danser en interaction avec leur double dansant projeté sur un mur-écran installé dans la ville) ;
  • des prototypes de spectacles sensoriels comme Digital Umbilical où le spectateur ressent la respiration et l’émotion du danseur et vice-versa (projet lauréat à Londres) et comme Cloud Dancing (projet lauréat à Liège) : un spectacle de danse immersif et interactif qui croise danse et réalité virtuelle et décuple les possibilités de diffusion de la danse.

Les 3 lauréats (Cloud Dancing, Digital Umbilical et Vibes) seront donc développés grâce à la bourse de 10 000 euros de la Fondation BNP Paribas et l’accompagnement des 3 théâtres partenaires à Liège, Londres et Lyon. Ils seront présentés au grand public dans 6 à 12 mois. Certaines équipes, même non lauréates, ont décidé de poursuivre leur travail de création, de l’enrichir… grâce aux feed-back reçus du public, du jury et de la communauté Dansathon

Envie de capter l’esprit et la richesse de ce hackathon de danse ? 

« Merci pour cette expérience qui transforme une vie »

 « Très émouvant pour moi de revenir sur le site du Dansathon au Plexal à Londres pour un rendez-vous professionnel après ces 3 jours intenses... Merci à chacun pour cette expérience qui transforme une vie. Restons en contact !!! »

[Ivan ISAKOV, ingénieur]

« Quel événement génial nous avons eu la chance de vivre !! Un grand merci à toutes les équipes, aux organisateurs, aux personnes support. De très belles histoires sont nées pendant ces 3 jours. La valeur de ce Dansathon de mon point de vue a été la diversité, l’expérimentation et le partage de vision. Les projets sont très complémentaires et certains même géniaux. Suggestion pour une prochaine édition : pourquoi pas un partenariat avec la NASA  ? »

[Laurent SILAN, développeur web]

« Quelle expérience unique, riche et stimulante ! C’était extraordinaire de travailler avec tant de personnes différentes et de d’avoir la chance de découvrir autant de créativités fascinantes »

[Jordi L VIDAL, chorégraphe]


Et parmi les participants, des collaborateurs BNP Paribas…

Audrey, Cécile, Céline, Charlotte, Clémentine, Eric, Ehsan, Eloïse, Isabelle, Jeanne, Sophie, Michel, Nuria, … Ils sont une vingtaine de collaborateurs BNP Paribas à avoir participé à cette aventure inédite. Ils se sont engagés sur des postes de spécialistes ou encore d’appui polyvalent, certains ont même fait partie intégrante des équipes de création, en tant que facilitateurs.

La motivation de nos collaborateurs pour participer ? De la curiosité pour l’inédit, une grande ouverture d’esprit, une vraie passion pour la danse, et une attirance pour les nouvelles technologies, l’innovation et les méthodes d’intelligence collective. 

Comme le raconte Sophie Caron, chef de projet Know Your Client (KYC) chez BNP Paribas Fortis à Bruxelles : « candidater à ce Dansathon pour moi, c’était relier une partie de ma sphère professionnelle – les data, les technologies- et une partie de ma sphère privée, la danse, qui fait partie de mon quotidien ». 

Une singularité soulignée par Marjorie Carré, responsable du Mécénat Danse à la Fondation BNP Paribas et du projet Dansathon : « en imaginant ce projet, nous avons eu à cœur de permettre à des collaborateurs de faire exister leurs passions et compétences personnelles dans un cadre professionnel, en s’impliquant dans un projet artistique et d’intérêt général ».

nous avons eu à cœur de permettre à des collaborateurs de faire exister leurs passions et compétences personnelles dans un cadre professionnel.

« Ce fût une expérience extraordinaire », poursuit Sophie Caron, « pendant laquelle j’ai tout donné pour simplifier la vie des membres de mon équipe, les guider vers leur but, les écouter, les aider à formuler, à cadrer leur créativité pour obtenir un résultat convergent, tout en veillant à la gestion du temps ». Cécile Bellaches, consultante interne au sein de l’équipe BNP Paribas Consulting & Transformation à Paris, déjà familière de la puissance des méthodologies collaboratives, confirme : « Ce que je retiens du Dansathon, c’est qu’on peut construire des choses grandioses en trois jours grâce à l’intelligence collective et ce côté immersif qu’offre le format hackathon ».

Une aventure humaine et créative inédite à laquelle les 200 participants ont pris part.

FOCUS sur le projet VIBES, lauréat à Lyon

UN TINDER DE LA DANSE ?

Projet lauréat à Lyon, VIBES est une application de rencontre chorégraphique et sonore. Elle permet aux utilisateurs désireux de partager une danse de se rassembler, un peu sur le modèle d’un flash mob mais qui pourrait avoir lieu dans différentes villes ou pays, au même moment. Équipés d’une enceinte bluetooth ou écouteurs aux oreilles, les danseurs improvisent ensemble leur danse grâce à l’audio-guidance d’un chorégraphe. Et vont même jusqu’à co-créer la musique en fonction de leurs mouvements et de leur vitesse d’exécution ! 

Cette appli, VIBES, imaginée par une équipe à Lyon, n’est encore qu’un prototype. « On pourrait imaginer une bibliothèque de différents univers de danse, proposés par différents chorégraphes », explique le chorégraphe du groupe, Eric Minh Cuong Castaing. Les utilisateurs pourraient ainsi organiser une rencontre clubbing, pour faire la fête en dansant, ou un instant dansé plus proche du yoga, pour se recentrer, ou une rencontre tango-improvisation, ou une improvisation de danse contemporaine d’inspiration Pina Bausch, etc. 

> Lire sur VICE - Dansathon : comment un Tinder de la danse est né 

> Lire sur Libération - La Danse à l'heure connectée

Photo header : Equipe CLOUD DANCING Team- Dansathon au Théatre de Liège, Belgique.
De gauche à droite : Emily KIRWAN (Designer), Julia HOUDIN (Danseuse), JY (Sound designer), Roman MILETITCH (Technicien), Sopphie CARON (facilitatrice), Aurélien MERCERON (Developpeur), Guida MAURICIO (Chorégraphe). 
Photo : Dominique HOUCMANT

A lire aussi

Toutes les actualités
Votre avis nous intéresse ! Participer à notre sondage