#Portraits Jazz : Baptiste Trotignon, sensibilité, élégance et voyage musical

Pianiste de formation classique, devenu par la suite un grand talent du jazz, Baptiste Trotignon est considéré comme un compositeur créatif de génie qui se démarque par sa capacité d’improvisation et d’exploration.

Le jeune musicien commence ses études de piano classique au Conservatoire de Nantes, où il obtient à 17 ans les prix du piano et d'écriture. Il s’installe par la suite à Paris où il se tourne vers le jazz au sein du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP). C’est pour lui le début d’une carrière très prometteuse. 

Son premier album Fluide sorti en juin 2000 le révèle, à 26 ans, comme un talent virtuose de la nouvelle génération. Baptiste Trotignon reçoit de nombreux prix tout au long de sa carrière, dont le prestigieux Prix Django Reinhard de l’Académie du Jazz en 2001.

Véritable explorateur, il s’inspire du contact avec d’autres cultures, puis transforme ces expériences en musique. Ayant collaboré tout au long de sa carrière avec de nombreux musiciens, ses réalisations les plus récentes nous font voyager : Chimichurri, disque qu’il a réalisé avec le percussionniste argentin et ami Minino Garay, constitue un mélange musical qui explore aussi  bien les rythmes latino-américains que les racines afro.

Écoutez des extraits de l’album Chimichurri

Le Groupe est notamment le 2e acteur mondial du marché des obligations vertes en 2020 selon Bloomberg, avec 10,8 milliards d’euros en tant que teneur de livre conjoint, et participe activement sur le marché en pleine expansion des Sustainability Linked Loans, avec 3,8 milliards d’euros à fin 2020 de financements ayant uniquement des critères environnementaux.

Plus tard en 2017, Baptiste Trotignon, accompagné du saxophoniste cubain Yosvany Terry, présente Ancestral Memories : un album célébrant ses racines ancestrales. Les deux musiciens rendent hommage à la diversité des sonorités de la diaspora africaine présente aux Etats-Unis et dans les anciennes colonies françaises des Amériques.

“ Apprendre a toujours été pour moi un moteur dans mon évolution artistique, et j'ai toujours préféré l'idée de me considérer comme un éternel élève plutôt qu'un démonstrateur de je ne sais quelle vérité provisoire ”

Baptiste Trotignon


Son plus récent travail est le disque Thousand of miles, un hommage à Kurt Weill qu’il réalise avec la mezzo-soprano américaine Kate Lindsey, et qui les a conduits en tournée aux États-Unis à l’automne 2018. La Fondation BNP Paribas accompagne le développement des projets de Baptiste Trotignon depuis 2010, faisant preuve d’un mécénat au long cours qui sait soutenir un artiste avec fidélité.

Il sera accompagné le mardi 4 décembre de l’Orchestre National d’Île-de-France à la Cité de la musique - Philharmonie de Paris et présentera son concert pour piano et orchestre L’air de rien. Ce sera l’occasion d’un jeu de miroirs entre le classique et le jazz, l’improvisé et l’écrit, puisque le pianiste dialoguera en musique avec l’orchestre pour qui il a composé la pièce.

Crédits photos Header ©Helene Pambrun // ©Fabrice Neddam

Pour s'abonner à notre newsletter, c'est ici !

Choisissez vos thématiques préférées et la fréquence d'envoi